Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une garderie pour les enfants des pompiers volontaires de Mormoiron, une première en Vaucluse

-
Par , France Bleu Vaucluse, France Bleu

C'est une première en Vaucluse. Les sapeurs-pompiers de Mormoiron ont mis en place une convention avec la municipalité pour faire garder les enfants des pompiers volontaires pendant qu'ils sont en intervention.

C'est une première en Vaucluse, la mairie de Mormoiron a signé une convention avec les pompiers pour que les volontaires puissent faire garder leurs enfants quand ils sont en intervention
C'est une première en Vaucluse, la mairie de Mormoiron a signé une convention avec les pompiers pour que les volontaires puissent faire garder leurs enfants quand ils sont en intervention © Radio France - Isabelle Gaudin

Voilà une convention qui devrait permettre aux pompiers volontaires de la petite commune de Mormoiron au pied du Ventoux de partir plus sereinement en intervention en faisant garder leurs enfants. À l'initiative de ce projet, Patrick Chavada, premier adjoint à Mormoiron et pompier professionnel à Capentras. Ce lieutenant espère que cette idée, une première en Vaucluse, fera des petits dans le département.  

Une vingtaine de pompiers volontaires concernés 

Cette convention est simple : elle a pour objectif d'élargir les plages d'intervention des pompiers volontaires de la commune. Souvent à la mi-journée ou en fin d'après-midi, ils doivent s'occuper de leurs enfants. Il est donc difficile pour eux de partir en intervention s'ils sont appelés en urgence. 

C'est pour cela, que la convention leur permet de faire garder leurs enfants par le personnel communal, une fois que l'école est terminée ou sur le temps de cantine. 

"Avec ce système de garderie, on va pouvoir mieux nous consacrer à notre passion" - Sergent Faycal Medjkoune, pompier volontaire à Mormoiron

Ce lundi à midi, le sergent Faycal Medjkoune s'apprête à partir en prévention feux de forêts. En temps normal, il n'aurait pas pu partir en intervention, car il va chercher ses trois enfants à l'école. La convention mise en place avec la mairie va changer la donne à la rentrée. "Les pompiers volontaires ont un métier, on ne peut pas toujours être disponibles, mais avec ce système de garderie, on va pouvoir mieux nous consacrer à notre passion".

Le sergent Medjkoune explique combien cette garderie sera précieuse à la rentrée, car il est souvent bloqué pour partir en intervention avec ses trois enfants
Le sergent Medjkoune explique combien cette garderie sera précieuse à la rentrée, car il est souvent bloqué pour partir en intervention avec ses trois enfants © Radio France - Isabelle Gaudin

À Mormoiron, ils sont une vingtaine de pompiers volontaires à avoir des enfants scolarisés. Pour le maire Régis Silvestre, il s'agit de leur rendre service et d'augmenter leurs plages d'intervention. Le lieutenant Chavada à l'initiative de ce projet espère que d'autres conventions de ce type seront signées en Vaucluse prochainement. Il y a 1.800 pompiers volontaires dans le département.

La mise en place de cette garderie pour les enfants des pompiers volontaires interviendra début septembre, au moment de la reprise de l'école. 

Le maire de Mormoiron (à droite) a signé une convention avec les sapeurs pompiers pour proposer une garderie aux volontaires qui partent en intervention
Le maire de Mormoiron (à droite) a signé une convention avec les sapeurs pompiers pour proposer une garderie aux volontaires qui partent en intervention © Radio France - Isabelle Gaudin
Choix de la station

À venir dansDanssecondess