Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une grue de 90 mètres pour examiner les flèches de l'église Saint-Étienne de Caen

Les deux flèches de l'église Saint-Étienne vont être examinées à partir de ce lundi. Une inspection de ces deux imposantes parties de l'abbaye aux Hommes fragilisées par une tempête l'hiver dernier. Dans les prochains mois un état des lieux complet de l'abbatiale va être mené par la ville de Caen.

Les deux flèches de l'église Saint-Étienne vont être examinée à l'aide d'une grue de 90 mètres
Les deux flèches de l'église Saint-Étienne vont être examinée à l'aide d'une grue de 90 mètres © Radio France - Jean-Baptiste Marie

La dernière fois qu'elles ont été en travaux remonte à 1988. Cette année là, une tempête (déjà !) avait imposé de restaurer les deux flèches de l'église Saint-Étienne, l'abbatiale de l'abbaye aux Hommes fondée par Guillaume le Conquérant au XIe siècle. Trente-deux ans plus tard, les deux imposantes parties de l’édifice religieux vont être scrutées de très près par une entreprise spécialisée. En février dernier, une tempête a soufflé sur Caen. Dès le lendemain, des pierres ont été repérés sur la voie publique. Elles avaient chuté. C'est en tout cas ce que devront découvrir les professionnels qui seront sur place dès ce lundi 27 juillet.

L'opération de contrôles des deux flèches va durer sur trois jours. "Il s'agit de savoir où on en est, explique Carole Vilpoux, architecte à la ville de Caen. Qu'est-ce qui se passe ? Est-ce que des chutes de pierre sont encore possible." Un diagnostic qui ne pouvait pas se faire du sol. "Même si on utilise de plus en plus le drone, malheureusement il ne peut pas coller au parois. Et puis rien ne remplace aussi l'expérience humaine, en l’occurrence celle de l'entreprise Lefèvre spécialiste de la pierre de Caen."

Une grue de 90 mètres de haut

Pour mener à bien cet examen de précision, un engin spécial a dû être réservé. "C'est une très grande grue de 90 mètres qui travaille essentiellement dans l'éolien, indique la responsable du patrimoine des monuments historiques de la ville de Caen. Elle sera installée dès lundi matin, pour trois jours, et permettra de s'approcher au plus près des parois." Des cordistes interviendront aussi sur ces éléments de la façade de l'église abbatiale.

La grue de 90 mètres va s'installer sur la place Monseigneur des Hameaux
La grue de 90 mètres va s'installer sur la place Monseigneur des Hameaux © Radio France - Jean-Baptiste Marie

Un diagnostic complet dans les prochains mois

La municipalité caennaise va aller plus loin dans l'exploration sanitaire de l'église mitoyenne de l'hôtel de ville. L'abbatiale va être inspectée du sol au plafond. Une consultation de maîtrise d'oeuvre a été lancé début juillet par la ville. "On va demander à l'architecte qui sera retenu de faire un état des lieux complet de l'église Saint-Étienne : les parois extérieures et intérieures, tous les vitraux, tous les réseaux et notamment électrique, y compris dans les combles", précise Carole Vilpoux. Un relevé en trois dimensions sera aussi entrepris. "C'est très important d'avoir ce point d'arrêt. Comme ça, dans 50 ans, ceux qui continueront d’entretenir le patrimoine auront une trace d'une époque et pourront s'en servir."

Pour l'équipe municipale, cette évaluation complète permettra surtout de constater l'état du lieu de culte, de connaître les travaux nécessaires à réaliser, d'apprécier les délais pour les mener à terme, en urgence ou plus tard dans le temps, avec quel coût estimé aussi. Par ailleurs, un diagnostic électrique étaient en cours. La crise sanitaire liée au Covid-19 a repoussé la remise du rapport. Il est attendu dans les prochaines semaines sur le bureau de la direction des bâtiments de la commune.

Des vitraux nettoyés pour la première fois depuis... le XIXe siècle !

Plusieurs "petits" travaux sont d'ores et déjà prévu dans les prochaines semaines à l'église Saint-Étienne. Les vitraux du chevet de l'abbatiale vont être nettoyés à l'éponge et l'eau en septembre prochain par un maître verrier. Une première depuis le XIXe siècle ! Enfin des vitraux de la lanterne centrale vont être remplacés à l'automne. Pour cela il faudra installer un échafaudage à l'intérieur de l'église. Ils ont eux aussi été fragilisés, certains se sont décrochés, par la tempête du mois de février.

Les vitraux de la lanterne centrale de l'église Saint-Étienne vont être remplacé prochainement
Les vitraux de la lanterne centrale de l'église Saint-Étienne vont être remplacé prochainement © Radio France - Jean-Baptiste Marie
Choix de la station

À venir dansDanssecondess