Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Restructuration du CSBJ : "Ça va apporter une dimension nouvelle au club" estime l'entraîneur

mercredi 7 mars 2018 à 17:05 Par Céline Loizeau, France Bleu Isère

Au lendemain de la présentation de la holding qui vient de sortir le CSBJ de ses difficultés financières, Jean-Henri Tubert, entraîneur de l'équipe première, livre ses impressions et ses attentes.

Jean-Henri Tubert, lors du match CBSJ/Valence-Romans, le 19 janvier dernier
Jean-Henri Tubert, lors du match CBSJ/Valence-Romans, le 19 janvier dernier © Maxppp - PHOTOPQR/LE DAUPHINE

Bourgoin-Jallieu

Le CSBJ rugby - quelque 50 salariés et 100 bénévoles - n'en est pas à son premier épisode de difficultés financières suivi de solutions.  Là, il s'agit de soucis de trésorerie et la perspective de ne pas boucler le budget en fin de saison.

Mardi, alors que l'association CSBJ présidée par Dario Lodola, avait sollicité le tribunal berjallien pour une mesure de sauvegarde, la justice a finalement accepté de retirer ce dossier. La solution est venue de l'industriel Henri-Guillaume Gueydan, Berjallien de 43 ans, fan du CSBJ depuis tout petit. 

Avec 6 autres sociétés, son groupe Albatros créée et finance une holding pour aider l'association avec une société consacrée à l'équipe première et une autre liée à de l'événementiel. On parle aussi de restructuration administrative. Le tout pour que le club ciel et grenat ait un avenir plus serein

Se concentrer désormais uniquement sur le sportif

Côté sportif, "l'objectif premier pour les 2-3 ans à venir est que le club se structure pour se stabiliser en fédérale 1" selon Dario Lodola et Henri-Guillaume Guyedan. Ce dernier estime qu'on "sera content avec un budget de deux millions et demie dans 18 mois ; puis trois millions" Le budget est aujourd'hui d'un peu plus de deux millions.

La holding, l'envie de réorganiser le club, cela été présenté aux joueurs et au staff, lundi, avant la tenue de la conférence de presse. L'entraîneur Jean-Henri Tubert affirme que lui et son groupe accueillent ces nouvelles de manière positive. Il est aussi ravi de pouvoir enfin penser au terrain et qu'au terrain. Son équipe n'a plus gagné depuis le 24 novembre et reste donc sur une série de 6 défaites.

Interview de Jean-Henri Tubert.

"Ils vont apporter une dimension nouvelle au club" estime Jean-Henri Tubert qui espère voir revenir le public au stade Pierre-Rajon. "Ce sont des gens qui connaissent bien le fonctionnement du CSBJ, c'est une bonne chose. J'espère que tout le monde va travailler ensemble, qu'on va arriver à aller de l'avant.

Il espère aussi "pouvoir se consacrer entièrement au terrain désormais", que la victoire fera son retour après une série de 6 défaites. Opportunité d'accomplir ces 2 missions très vite pour le CSBJ puisque les Berjalliens, 9e, accueillent le dernier Limoges 11e, ce samedi à 15h.

Le maire de Bourgoin satisfait

Suite à l'annonce de la création de la holding sous la houlette de l'industriel Henri-Guillaume Gueydan, le maire de Bourgoin-Jallieu dit _"se réjouir de cette initiative"_. Pour Vincent Chriqui, l'association, aux manettes de l'équipe première, depuis fin mai a "apporté de la rigueur dans la gestion, mais pour un club de ce niveau, il fallait laisser une place spécifique à des entrepreneurs pour investir. " La mairie qui compte rencontrer dans les prochains jours les responsables de la holding.