Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Une jeune maman qui allaitait son bébé priée de quitter une réunion Pôle Emploi à Istres

-
Par , France Bleu Provence, France Bleu

À Istres (Bouches-du-Rhône), une jeune femme dit avoir été priée de quitter une réunion collective dans uen agence Pôle Emploi. Elle allaitait son bébé au fond de la salle. La direction de Pôle Emploi évoque un malentendu.

Anaëlle Gianni et son petit garçon de 4 mois et demi
Anaëlle Gianni et son petit garçon de 4 mois et demi © Radio France - David Aussillou

Istres, France

La réunion était prévue en tout début de journée la semaine dernière à Pôle Emploi à Istres. Puisque le papa travaillait ce jour là, Anaëlle, convoquée par l'administration, a dû s'y rendre avec son petit garçon de cinq mois. Sur sa page Facebook, la jeune femme de 31 ans affirme avoir suscité l’inquiétude d'une conseillère de l'agence. "Pas de souci, ça va le faire" lui répond Annaëlle qui s'installe au fond de la salle. Une demi-heure plus tard, l'enfant commence à avoir chaud et se met à se plaindre un peu. "J'avais pris mon écharpe de portage, raconte la maman. Je lui donné mon sein discrètement. Mais une des conseillères est arrivée pour me dire que ça n'allait pas être possible de faire ça ici".

Des critiques virulentes sur les réseaux sociaux

Anaëlle raconte qu'elle s'est sentie tellement mal après cette remarque qu'elle est partie sans rien dire. Mais elle a voulu raconter sa mésaventure sur les réseaux sociaux. En quelques heures, son récit a suscité plusieurs centaines de réactions. Des messages de soutien, mais aussi des critiques sévères. "Je ne m'attendais pas à autant de méchanceté, dit-elle. Certains m'ont dit que c'était n'importe quoi d'aller avec son fils à une réunion, de sortir son sein comme ça. Et autant d'hommes que de femmes !"

Un nouveau rendez-vous cette semaine

La direction territoriale de Pôle Emploi affirme qu'il s'agit d'un malentendu. "Ce n'était pas confortable pour elle ni pour le bébé", justifie Jean-Charles Blanc, directeur territorial de Pôle emploi à France 3. La jeune maman a reçu un appel téléphonique de ce responsable dès le lendemain. Un nouveau rendez-vous avec le directeur de l'agence d'Istres lui a été proposé pour ce jeudi. "Je ne sais pas encore si j'irai avec mon bébé, confie Anaëlle. Mais je n'ai pas l'intention du tout d'arrêter d'allaiter mon fils à l'extérieur. Jamais de la vie !"

L'allaitement en public est encore tabou

En France, aucun texte n'interdit l'allaitement en public. "Mais la société n'est encore prête, explique Céline Guerrand, consultante en lactation à Aix-en-Provence. On ne veut pas voir ça, on ne veut pas que ça pose problème. Et dans le milieu du travail, paradoxalement, c'est surtout dans les milieux féminins que ça ne passe pas, comme dans les crèches, chez les infirmières.

Dans certains pays, comme les Etats-unis, des lois ont même été promulguées pour garantir le droit d’allaiter son enfant où les mamans le souhaitent, voire d’interdire la ségrégation en les contraignant à aller dans un espace déterminé pour allaiter. En Écosse, le parlement sanctionne le fait d’interdire ou de tenter d’interdire une maman d’allaiter son enfant de 0 à 2 ans. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu