Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Une journée pour la sécurité routière au CFA du Gard à Rodilhan

mardi 12 février 2019 à 17:38 Par Philippe Thomain, France Bleu Gard Lozère

Le témoignage d'une personne accidentée en fauteuil roulant depuis 24 ans, celui d'un homme dont le fils est lourdement handicapé depuis un accident de moto, des ateliers... Quatre élèves en BTS au CFA du Gard à Rodilhan près de Nîmes ont monté une journée de sensibilisation à la sécurité routière.

63 silhouettes noires pour les 63 morts sur les routes du Gard en 2018
63 silhouettes noires pour les 63 morts sur les routes du Gard en 2018 © Radio France - Philippe Thomain

Rodilhan, France

Ils ont tout fait eux-mêmes ces 4 élèves, c'était dans leur programme : monter un dossier avec la communication. Alors ils ont choisi la sécurité routière : avec 63 morts en 2018 sur les routes du Gard, ils avaient de quoi faire. Une journée qui a débuté par des témoignages, notamment celui de Karine Ronchi en fauteuil roulant depuis 24 ans et un accident de la route lié à la vitesse. Et puis celui du père d'un jeune homme lourdement handicapé depuis un accident de moto. Des témoignages simples, crus, qui ont choqué ces étudiants de 18/20 ans.

Des témoignages qui ont fait réfléchir ces jeunes

Après ces témoignages, ces 130 étudiants de BTS se sont partagés entre différents ateliers : alcool, freinage, code de la route, simulateur de conduite... autant d'occasions d'échanges, parfois de révisions, en tout cas de réflexion. Et à l'issue, beaucoup avouaient vouloir changer leur façon de conduire.

De nombreux jeunes affirmaient vouloir changer leur façon de conduire après cette journée

Une journée de prévention, de sensibilisation à la sécurité routière à l'initiative des jeunes, c'est rare. Une initiative qui a d'autant plus ravi Thierry Pallier, en charge de la sécurité routière à la préfecture du Gard. Et l'homme qui travaille dans ce secteur depuis longtemps note qu'en 2019, les jeunes ont souvent plus de distance avec la voiture que leurs parents, et sont généralement mieux formés.

Pour Thierry Pallier, les jeunes ont plus de recul sur l'usage de la voiture que leurs parents