Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Une lycéenne de Toulouse remporte le concours de plaidoiries du Mémorial de Caen

vendredi 29 janvier 2016 à 19:35 Par Philippe Thomas, France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Bravo à la Toulousaine Anne-Laure Tollec ! L'élève de 17 ans du lycée Saint-Sernin de Toulouse remporte le concours de plaidoiries des lycéens au Mémorial de Caen. Elle a plaidé pour les "enfants fantômes" du Mali et s'impose devant 13 autres élèves.

La gagnante, émue à l'annonce des résultats
La gagnante, émue à l'annonce des résultats © Radio France - Isaure Hiace

Le succès des plaidoiries ne se dément pas : avant même le 19ème concours des avocats dimanche (et les élèves avocats samedi), le Mémorial a fait salle comble pour les lycéens. Initialement, 1500 projets de plaidoiries avaient été envoyés au Mémorial par des élèves français du monde entier ! A la fin de la journée, le jury, présidé par le réalisateur Christian Carion, avait la lourde tâche de désigner le lauréat. Et la gagnante est donc une toulsousaine Anne-Laure Tollec.

La foule pour ce premier jour de plaidoiries au Mémorial - Radio France
La foule pour ce premier jour de plaidoiries au Mémorial © Radio France - Isaure Hiace

Une jeune fille qui défend la cause des "enfants fantômes" du Mali

Du haut de ses 17 ans, face à 1500 personnes, Anne-Laure a déroulé sa plaidoirie. Elle était la dernière à passer mais n'a pas moins été investie dans la cause qu'elle défend : celle des enfants dépourvus d'état civil, notamment au Mali. "Participer à ce concours c'est quelque chose de nouveau et c'est la possibilité à 17 ans de se faire entendre. J'ai vu un article de l'UNICEF sur ces enfants, et me suis dit : c'est ça que je veux faire" a expliqué la jeune femme. Qu'elle se rassure, malgré son jeune âge, tout le monde l'a bien écouté ! La jeune femme a gagné un voyage au siègle de l'ONU, à New-York.

Ecoutez la première réaction de la gagnante