Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Une maison d'assistantes maternelles à Guéret pour favoriser l'insertion

-
Par , France Bleu Creuse

L'Etat et le Département ont signé ce mardi 25 juin la convention "stratégie de lutte contre la pauvreté", un dispositif national pour favoriser le retour à l'emploi et accompagner les familles. Parmi les projets évoqués, il y a la création d'une maison d'assistantes maternelles à Guéret.

Magali Debatte, la Préfète de la Creuse et Valérie Simonet, la Présidente du Conseil départemental de la Creuse ont signé la convention "stratégie de lutte contre la pauvreté"
Magali Debatte, la Préfète de la Creuse et Valérie Simonet, la Présidente du Conseil départemental de la Creuse ont signé la convention "stratégie de lutte contre la pauvreté" © Radio France - Sarah Vildeuil

Guéret, France

Favoriser l'emploi et accompagner les familles  : voilà les deux principaux objectifs de la convention "stratégie de lutte contre la pauvreté". Le texte a été signé ce mardi 25 juin entre l'Etat et le Département dans le cadre d'une stratégie nationale décidée par le Président de la République le 17 octobre 2017. Pôle emploi, la Caisse d'Allocations Familiales, la Caisse Primaire d'Assurance Maladie ou encore la Mutualité Sociale Agricole sont quelques un des acteurs autour de la table, impliqués dans ce dispositif.

La garde des enfants

Un des projets largement évoqués au cours de la réunion, c'est la création d'une maison d'assistantes maternelles à Guéret. Il s'agit d'une entreprise d'insertion.  Elle a pour objectif d'aider les habitants du quartier Albatros, ceux qui connaissent le plus difficultés. "On va travailler pour former, aider des demandeurs d'emplois, explique Michel Vergnier, le maire de Guéret. _Ils pourraient accueillir les enfants de ceux qui n'ont pas trouver de solution pour les  faire garder_." 

Une fois le problème de garde résolu, ces parents pourraient donc à leur tour retrouver un emploi. Ce dispositif est censée aider tout particulièrement les mères célibataires. "Que faire des enfants, tôt le matin, ou tard le soir ou lorsqu'ils sont malades et qu'ils sortent de l'école tout simplement ?" s'interroge Bernard Andrieu, le directeur départemental de la cohésion sociale et de la protection des populations. "Donc c'est une situation particulière à laquelle nous souhaitons apporter une réponse."

Une petite entreprise

Pôle emploi est chargé de repérer les personnes qui pourront, non seulement garder les enfants mais aussi gérer cette petite entreprise. "Nous avons besoin d'identifier les personnes en capacité de la faire, et ensuite de les accompagner, explique Bernard Andrieu. Une formation sera _délivrée par le lycée agricole d'Ahun_, qui a cette compétence." L'idée est aussi de proposer des tarifs accessibles. Des fonds publics permettraient par exemple de prendre en charge le loyer du local.

Parmi les autres projets évoqués, il y a celui d'améliorer l'insertion des bénéficiaires du revenu de solidarité active (RSA). Ils sont 2.400 en Creuse.  Le Département veut aussi continuer à proposer des "contrats jeunes majeurs" aux enfants qui ont bénéficié de l'aide sociale à l'enfance.