Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Bayonne : une maison de quartier autogérée créée dans la zone du Séqué

-
Par , France Bleu Pays Basque

C'est une nouveauté dans un quartier tout neuf de Bayonne. Depuis le 18 février, le quartier du Séqué dispose d'une maison de quartier. Sa particularité : la maison est gérée par les habitants du quartier.

La maison de quartier Loustaounaou au Séqué
La maison de quartier Loustaounaou au Séqué © Radio France - Jacques Pons

Pour les habitants du Séqué c'est plus qu'un événement. La zone de 14 hectares située au nord-est de Bayonne comprend pour le moment 420 logements. 175 nouveaux appartements sont à venir bientôt. Le site dépasse donc largement le millier d'occupants. Or le Séqué ne possède aucun service. Ici, pas de boulangerie, de charcuterie ou de supermarché. Pas de café non plus. Aucune école pour le moment. 

La directrice de la maison de quartier Isabelle Leconte  - Radio France
La directrice de la maison de quartier Isabelle Leconte © Radio France - Jacques Pons

La maison de quartier, premier lieu de rassemblement des habitants

L'ouverture d'une maison de quartier le 18 février dernier est l'occasion de se retrouver, se rassembler, se découvrir. Bref, dialoguer pour aller plus loin peut-être. Les premiers habitants du Séqué, vers 2014, tenaient à cette maison de quartier à condition de la gérer eux même. La municipalité a suivi en proposant un bâtiment à la place d'un ancien corps de ferme du 17ème siècle. 

La cour de la maison du Séqué sur les traces d'une ancienne ferme - Radio France
La cour de la maison du Séqué sur les traces d'une ancienne ferme © Radio France - Jacques Pons

La silhouette d'une ferme du 17ème siècle pour conserver une trace

Même en mauvaise état, la silhouette de cette ferme de Loustaounaou marque les esprits au point que le cabinet d'architectes VSS choisi de reconstruire les murs de la ferme pour rappeler son existence. "Pour garder une trace de l'histoire" dans un éco-quartier sorti de rien aux façades résolument contemporaines très loin des canons architecturaux du pays basque. Le résultat est bluffant. 

Un artefact crée sur les traces d'une ancienne ferme du 17ème siècle - Radio France
Un artefact crée sur les traces d'une ancienne ferme du 17ème siècle © Radio France - Jacques Pons
Dans la maison du Séqué - Radio France
Dans la maison du Séqué © Radio France - Jacques Pons
La salle polyvalente de la maison du Séqué - Radio France
La salle polyvalente de la maison du Séqué © Radio France - Jacques Pons

De l’extérieur, le visiteur se trouve face à une silhouette de grande maison basque de couleur blanche. L’intérieur de cette fausse maison est une cour bordée par un bâtiment sans étage construit en béton jauni. Sous un ciel bleu et une belle lumière matinale les contrastes entre ces volumes et les couleurs sont magnifiques.

Les acteurs de la maison de quartier sont tous bénévoles

L'équipe des bénévoles de la maison du Séqué - Radio France
L'équipe des bénévoles de la maison du Séqué © Radio France - Jacques Pons

La deuxième originalité du lieu est de taille ; ce sont bien les habitants qui s'occupent de tout ici. La directrice de la maison, Isabelle Leconte, est présidente de l'association Loustaounaou. Avec d'autres bénévoles tout le monde s'occupe d'un café, une mini bibliothèque,  une salle polyvalente, un salle bricolage et salle pour les activités artistiques. Il y a aussi deux chambres que les adhérents de l'association peuvent louer afin d'afin d'accueillir des membres extérieurs de leurs familles.

Isabelle Leconte présidente de l'association Loustaounaou - Radio France
Isabelle Leconte présidente de l'association Loustaounaou © Radio France - Jacques Pons

Isabelle Leconte, directrice de la maison du Séqué et présidente de l'association Loustaounaou

Un mur à gauche crée près de la maison de quartier - Radio France
Un mur à gauche crée près de la maison de quartier © Radio France - Jacques Pons

Juste à coté de la maison un grand mur à gauche et derrière un boulodrome. L'idée de cette maison est de faire du lieu, une place, un centre de rassemblement et de vie. Les habitants apprécient au point que des voisins (du quartier d'Arrousets) comme ci dessous :

Un habitant du quartier Séqué et un voisin du quartier d'Arrousets

Une partie du quartier du Séqué - Radio France
Une partie du quartier du Séqué © Radio France - Jacques Pons
La maison du Séqué dans son quartier - Radio France
La maison du Séqué dans son quartier © Radio France - Jacques Pons
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu