Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une maison menace de s'effondrer dans le centre-ville de Gaillac

-
Par , France Bleu Occitanie

Ce mercredi matin, les pompiers du Tarn sont intervenus à Gaillac pour l'effondrement d'un plancher dans une maison inoccupée du centre-ville. Un arrêté de péril a été pris par la mairie et la rue est en partie bouclée.

La bâtisse était inoccupée.
La bâtisse était inoccupée. - Google Street View

Les pompiers ont été appelés vers 08h30 ce mercredi 3 mars après l'effondrement du plancher qui sépare le rez-de-chaussée et le premier étage d'une maison rue de la Madeleine à Gaillac, non loin de la mairie. Une quinzaine de pompiers sont venus sécuriser les lieux. La maison de ville était inoccupée, tout comme les bâtiments attenants. Seule la locataire d'en face a été évacuée par précaution et hébergée par ses propres moyens.

Une rue presque inhabitée

Une partie de la rue de la Madeleine a été neutralisée par les services de la mairie. Seuls deux commerces sont impactés : un restaurant, fermé en raison de la crise sanitaire, et une pâtisserie, fermée pour congés annuels. La mairie de Gaillac devrait pouvoir en permettre l'accès lorsque les gérants la rouvriront. Le tribunal administratif doit mandater des experts pour la procédure de sauvegarde.

A Gaillac, un immeuble s'était déjà effondré en pleine nuit en mai 2016, rue Joseph Rigal toujours dans l'hypercentre, sans faire de victimes. Près de 20 personnes avaient été évacuées. Cinq ans après, la vente du bâtiment n'a pas encore été actée.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess