Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Une manifestation à Auxonne contre la fermeture de la trésorerie

-
Par , France Bleu Bourgogne

Syndicalistes, élus et habitants, ils étaient une quarantaine ce vendredi matin devant la trésorerie d’Auxonne, dont la fermeture devrait intervenir dans les trois ans qui viennent. Les contribuables devraient ensuite se rendre à Genlis ou Dijon, ou bien se débrouiller sur internet.

Des élus ceints de leur écharpe tricolore, aux côtés des syndicats.
Des élus ceints de leur écharpe tricolore, aux côtés des syndicats. © Radio France - Jacky Page

Auxonne, France

Devant, la trésorerie d’Auxonne, les drapeaux des syndicats côtoient les écharpes tricolores des élus. Pour cette manifestation, l’intersyndicale Solidaires, CGT, FO, CFDT et CFTC, était soutenue par des maires du val de Saône, celui d’Auxonne en tête, ainsi que la conseillère régionale Nathalie Roussel.

Ce combat, c’est celui du maintien des services publics dans des communes rurales. Jean-Claude Roux est maire de Vielverge. Sa commune dépend de la trésorerie de Pontailler-sur-Saône, elle aussi sur la sellette, et pourtant bien pratique pour les administrés comme pour la mairie : « nous, pour la gestion de nos communes, on est sans arrêt en contact avec la trésorerie ». l’élu est fier d’avoir pu maintenir jusqu’à présent une agence postale, mais ajoute-t-il, « si on ne s’intéresse pas davantage aux communes, ce sera le désert, il n’y aura plus rien ».

Bientôt plus aucune trésorerie à l'est de la Côte-d'Or ? 

Raoul Langlois, le maire d’Auxonne, désigne la trésorerie de sa ville, « un magnifique bâtiment que nous avons restauré il y a quelques années, à la demande de la trésorerie qui souhaitait avoir plus d’espace ». Alors, forcément, lui annoncer aujourd’hui une fermeture, cela passe mal. _« Nous souhaitons que le territoire de l’est de la Côte-d’Or, Mirebeau, Fontaine-Française, Pontailler, Auxonne, Saint-Jean-de-Losne, Seurre, puisse avoir une trésorerie, parce qu’_actuellement, d’après la première version, nous sommes entièrement démunis ».

Gilet siglé sur le dos, Pascal Lhomond, co-secrétaire de la section CGT Finances publiques, conteste les arguments avancés par Bercy pour engager un plan de suppression de 70% des trésoreries, au motif notamment que le prélèvement à la source ne les rend plus nécessaires : « moi je suis à l’accueil du centre des finances publiques de Dijon, et actuellement, on reçoit des centaines de personnes chaque jour. Pour l’instant, l’impact du prélèvement à la source, c’est totalement l’inverse de ce qui était attendu. »

Les limites du tout numérique

Quant à inviter les contribuables à se rendre sur le site internet impôts.gouv.fr, _« on a discuté sur le marché en distribuant des tracts, et en faisant signer une pétition, et on constate qu’_énormément de personnes ne sont pas du tout à même d’utiliser ces outils informatiques ». Jean, retraité à Auxonne, est bien de cet avis. La trésorerie, il y va pour des feuilles d’impôts, pour des renseignements : « le personnel est sympa, si ça vient à fermer, je n’ai pas de voiture, alors ma foi, je prendrai le train pour aller à Dijon ou Genlis, ça fera des frais supplémentaires ».

Les trésoreries fermées pourraient être compensées par des permanences, mais le maire d'Auxonne n'a pas plus de précisions : "on voudrait savoir si c'est une permanence de deux heures par semaine, ou de 35 heures. Ce qui change beaucoup de choses". De leur côté les syndicats ne vont pas en rester là. Ils préparent une action régionale à Autun vendredi prochain, ainsi qu'une grève le 16 septembre, avec un rassemblement à Dijon.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu