Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Une manifestation ce samedi pour défendre la ligne de TER Latour-de-Carol-Toulouse

-
Par , France Bleu Roussillon, France Bleu Occitanie

Environ 150 personnes se sont rassemblées ce samedi à la gare de Latour-de-Carol (Pyrénées-Orientales) pour défendre la ligne de TER Latour-de-Carol-Enveitg-Toulouse.

Des manifestants sont venus en train de l'Ariège
Des manifestants sont venus en train de l'Ariège © Radio France - Colline Rigaut

Latour-de-Carol, France

Une manifestation avait lieu ce samedi devant la gare de Latour-de-Carol dans le but de défendre la ligne de TER qui relie la Cerdagne à Toulouse. Venues des Pyrénées-Orientales, mais aussi de l'Ariège, environ 150 personnes se sont rassemblées (usagers de la ligne, mais aussi usagers du train jaune, cheminots, syndicats et élus) pour protester contre le service public ferroviaire qui, selon eux, se dégrade depuis plusieurs années. 

Ils craignent, à terme, une fermeture de la ligne. Si c'était le cas, cette disparition aurait de nombreuses conséquences pour le reste du réseau ferroviaire du département. 

"La ligne est économiquement non rentable"

Selon les manifestants, la SNCF fait tout pour dissuader les voyageurs d'emprunter cette ligne. C'est ce que pense André un usager du train : "à partir du moment où les horaires sont inadaptés, les personnes prennent leur voiture, le train est donc vide et à ce moment-là, on justifie sa suppression". 

Si la ligne venait à être supprimée, les usagers craignent que le train jaune disparaisse aussi. Monique est présidente du comité des usagers du train jaune : "au nom de la non rentabilité, ils essayent de se débarrasser de portions de ligne qui sont peut-être moins fréquentées que d'autres. Ici, on est quand même assez isolés, si on nous coupe la ligne de ce côté, ça veut dire que c'est aussi la mort du train jaune". 

La mort du train jaune, Jean Luc Molinier, maire de Saint-Pierre-dels-Forçats ne le conçoit pas : "sans ces lignes de chemin de fer, la région perdrait de sa qualité, à l'heure où l'on parle de protection de l'environnement, ça serait une hérésie totale". 

Pour défendre la ligne Latour-de-Carol-Toulouse, les manifestants ont mis en ligne une pétition. 

Des usagers du train jaune étaient aussi présents - Radio France
Des usagers du train jaune étaient aussi présents © Radio France - Colline Rigaut