Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Une manifestation contre l'islamophobie organisée à Toulouse, ce dimanche après-midi

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

Une manifestation contre l'islamophobie est organisée, ce dimanche 10 novembre à Toulouse comme dans plusieurs villes de France, à l'appel des partis de gauche, de syndicats et d'associations. Certaines personnalités politiques ont pris leur distance avec le mouvement.

Le cortège partira de la place Jean Jaurès à 15h, ce dimanche à Toulouse.
Le cortège partira de la place Jean Jaurès à 15h, ce dimanche à Toulouse. © Maxppp - Vincent Isore

Toulouse, France

Le cortège partira à 15h du métro Jean-Jaurès à Toulouse, ce dimanche 10 novembre. Une manifestation contre l'islamophobie qui répond à un appel national passé début novembre dans une tribune intitulée "Stop à l'islamophobie!" publiée dans les colonnes du journal Libération. 

Des personnalités de gauche prennent leurs distances 

Une mobilisation alors que le débat sur l'islam en France, et notamment la question du port du voile, est revenu sur la table ces dernières semaines, et deux semaines après l'attaque de la mosquée de Bayonne, le 28 octobre.

Sauf que depuis que l'appel a été lancé, la gauche se divise pour savoir s'il faut, ou non, participer à la manifestation. Le terme d'"islamophobie" fait polémique. Et certains de ses signataires dérangent. À tel point que les désistements parmi les personnalités politiques se sont multipliés cette semaine (l'Insoumis François Ruffin, le Communiste Fabien Roussel, l'Écologiste Yannick Jadot ont pris leurs distances avec le mouvement) toujours pour des raisons personnelles ou de calendrier, selon elles.

Manuel Bompard, le député européen et co-secrétaire de la France Insoumise de Haute-Garonne, participera à la marche parisienne, même s'il comprend les réticences.

Marche contre l'islamophobie : une manifestation "indispensable", selon Manuel Bompard (France Insoumise)

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu