Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une manifestation devant l'Assemblée nationale à Paris contre l'utilisation du 49.3

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Une centaine de personnes a manifesté devant l'Assemblée nationale ce samedi soir, pour protester contre le recours à l'article 49.3 de la Constitution sur la réforme des retraites. C'est le Premier ministre Édouard Philippe qui l'a annoncé un peu plus tôt dans l'Hémicycle.

Les manifestants protestent contre l'utilisation du 49.3 par le Premier ministre ce samedi.
Les manifestants protestent contre l'utilisation du 49.3 par le Premier ministre ce samedi. - Damien Sage

Une centaine de personnes a manifesté devant l'Assemblée nationale à Paris ce samedi soir, pour protester contre le recours à l'article 49.3 de la Constitution sur la réforme des retraites, annoncé plus tôt par le Premier ministre Édouard Philippe. 

Les manifestants se sont réunis devant l'Assemblée nationale juste après l'annonce du Premier ministre.
Les manifestants se sont réunis devant l'Assemblée nationale juste après l'annonce du Premier ministre. - Damien Sage
Ils étaient une centaine devant le Palais Bourbon.
Ils étaient une centaine devant le Palais Bourbon. - Damien Sage

"Un aveu de faiblesse du gouvernement"

Parmi les manifestants, le député La France Insoumise (LFI) de Seine-Saint-Denis Éric Coquerel, ainsi que des membres des syndicats Solidaires et Sud. "Sur la forme, un samedi à 18h, alors qu'on parle du coronavirus, le 49.3 est _dégainé par surprise_, c'est à la fois une preuve d'autoritarisme et de faiblesse", a justement réagit Éric Coquerel après l'annonce d'Édouard Philippe.

"D'autoritarisme, chacun comprendra pourquoi et de faiblesse parce que, pour la seconde fois, après la commission spéciale, ce gouvernement n'est même pas en capacité de faire voter la loi en tant que telle à l'Assemblée, il faut qu'il ait recours au 49.3. C'est la preuve d'un gouvernement et d'une majorité qui est quasiment au bout du rouleau." Pour lui, c'est clairement "un aveu de faiblesse".

Le député de Seine-Saint-Denis souhaite maintenant que la mobilisation sociale reprenne et "soit revigorée par ce coup de force", dit-il.

Les manifestants ont bloqué le pont de la Concorde, en face du Palais Bourbon. Un barrage policier a ensuite été mis en place sur les lieux de la manifestation. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess