Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Manifestation surprise dans un supermarché d'Avignon en soutien aux travailleurs précaires

-
Par , France Bleu Vaucluse

Le collectif Unitaire 84, qui occupe actuellement la FabricA d'Avignon, a réalisé ce jeudi une action surprise pour soutenir les travailleurs précaires. Opposés à la politique sociale du gouvernement, les manifestants se sont donnés rendez-vous dans un supermarché pour distribuer des tracts.

Une trentaine de personnes se sont réunies au magasin E.Leclerc de l'avenue Eisenhower en soutien aux travailleurs précaires.
Une trentaine de personnes se sont réunies au magasin E.Leclerc de l'avenue Eisenhower en soutien aux travailleurs précaires. © Radio France - Mathieu MESSAGE

Le collectif Unitaire 84, qui occupe actuellement la FabricA d'Avignon, a réalisé une action surprise ce jeudi 15 avril 2021 pour montrer son soutien aux travailleurs précaires. Opposés à la politique sociale actuelle du gouvernement, les manifestants se sont donnés rendez-vous dans le supermarché Leclerc de l'avenue Eisenhower pour distribuer des tracts et danser au milieu des rayons.

Investir les seuls lieux publics encore ouverts

L'intérêt de cette action était de sortir des murs de la FabricA pour toucher un plus large panel de personnes. Camille, l’une des porte-parole du collectif, explique ce choix : "On souhaitait toucher la population du quartier, et il faut se rendre compte que les supermarchés sont encore les rares lieux où l'on trouve autant de personne au même endroit. Et puis, mine de rien, distribuer des tracts et danser au rayon fruits et légumes, c'est drôle aussi. Les précaires vont aussi faire leurs courses, et ce que prépare le gouvernement, on considère que c'est assassin pour eux."

Les manifestants scandent des slogans dans les rayons.
Les manifestants scandent des slogans dans les rayons. © Radio France - Mathieu MESSAGE

Quelque 105 lieux en France, souvent des théâtres, sont actuellement occupés pour que les revendications de ces collectifs soient entendues par le gouvernement. Des agoras, des ateliers, ainsi que prises de paroles publiques s'ajoutent aux actions "coup de poing" menées par Unitaire 84. Ces lieux de culture représente pour eux à la fois "l'Institution" et "un véritable enjeu sociétal" dans la lutte pour les droits sociaux.

Prise de parole au porte-voix sur le parking du supermarché.
Prise de parole au porte-voix sur le parking du supermarché. © Radio France - Mathieu MESSAGE

Des aides pour les plus précaires

Marina est étudiante en théâtre au conservatoire du Grand Avignon. Elle occupe la FabricA en ce moment car l'arrêt des activités culturelles l'empêche de suivre correctement son cursus et la situation pèse beaucoup sur son niveau de vie : "Je cumule deux boulots pour pouvoir payer mes cours, mon loyer, les livres que je dois étudier et le transport. À la fin, il ne me reste que 150 euros pour vivre. Le conservatoire dépend du ministère de la Culture, donc je ne perçois aucune bourse comme pourrait le demander un étudiant en Arts du spectacle à la fac..."

Marina, étudiante au conservatoire, occupe la FabricA avec d'autres membres d'Unitaire 84.
Marina, étudiante au conservatoire, occupe la FabricA avec d'autres membres d'Unitaire 84. © Radio France - Mathieu MESSAGE

La FabricA va rester occupée encore durant les prochains jours et d'autres actions sont prévues dans des lieux symboliques de la ville d'Avignon.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess