Infos

Une messe de la fraternité à la basilique

Par Marc Vantorhoudt, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) dimanche 14 août 2016 à 7:00

Le recteur de la basilique Benoit Sevenier a fait appel au chanteur Mohammet Bencheikh pour cette messe en commun.
Le recteur de la basilique Benoit Sevenier a fait appel au chanteur Mohammet Bencheikh pour cette messe en commun. © Radio France - Marc Vantorhoudt

Un mois après les attentats de Nice et Saint-Étienne du Rouvray, le recteur de la basilique de Douvres-la-Délivrande organise ce dimanche 14 août une messe de l'Assomption. Il a aussi invité un chanteur musulman pour réciter des versets du Coran. Un moment de recueillement ouvert à tous.

C'est une messe de l'Assomption particulière que s'apprête à célébrer le père Benoit Sevenier dans la basilique de Douvres-la-Délivrande. Un mois après les attentats qui ont frappé la France (85 morts à Nice le 14 juillet dernier et l'assassinat du père Jacques Hamel à Saint-Étienne-du-Rouvray le 26 juillet), "nous nous sommes dit qu'il fallait un temps de recueillement, chacun selon ses convictions mais ensemble, indique Benoit Sevenier, pour que là où il y a eu l'obscurité il y ait la fraternité."

Il fallait un temps de recueillement, chacun selon ses convictions, mais ensemble.

Pour cela il a fait appel à un chanteur et calligraphe musulman, Mohammed Bencheikh. "Pour moi c'est un moment très fort, surtout dans un lieu religieux, une église. Cela nous mettra tous dans un état de recueillement", explique le chanteur. Celui-ci chantera des versets du Coran, et le prêtre des chants de messe.

Mohammed Bencheikh chante des versets du Coran et expose des oeuvres de calligraphie arabe dans la basilique.  - Radio France
Mohammed Bencheikh chante des versets du Coran et expose des oeuvres de calligraphie arabe dans la basilique. © Radio France - Marc Vantorhoudt

Au programme, avant le temps de recueillement en commun, un temps réservé aux enfants, une explication des vitraux de la basilique, un son et lumière mais aussi une exposition des oeuvres calligraphiques de Mohammed Bencheikh.

Benoit Sevenier et Mohammed Bencheikh préparent une messe de l'Assomption multiculturelle.

Le père Benoit Sevenier pose à côté de la Vierge Noire de Douvres-la-Délivrande. Elle est connue dans le monde entier.  - Radio France
Le père Benoit Sevenier pose à côté de la Vierge Noire de Douvres-la-Délivrande. Elle est connue dans le monde entier. © Radio France - Marc Vantorhoudt

Mais en plus de cette cérémonie, le père Benoit Sevenier prévoit de mettre en avant un autre symbole de la fraternité. Dans la basilique se trouve une vierge noire mondialement connue. "Je compte l'habiller avec un manteau qu'une femme musulmane a offert à la Vierge, explique le prêtre. C'est un symbole fort de la proximité entre musulmans et chrétiens."

Le père Benoit Sevenier raconte l'histoire du manteau de la Vierge Noire

"Ce manteau est une mémoire du dialogue interreligieux, poursuit Benoit Sevenier. Ici à Douvres, mais aussi au Sénégal, où la Vierge Noire est très connue, à la fois par les chrétiens et les Musulmans."

Le manteau est fait de velours et de fils d'argent brodés.  - Radio France
Le manteau est fait de velours et de fils d'argent brodés. © Radio France - Marc Vantorhoudt

Informations pratiques : Rendez-vous dimanche 14 août 20h00 à la basilique de Douvres-la-Délivrande. Moment de recueillement prévu vers 22h00. Entrée libre et ouverte à tous.

Mohammed Bencheikh chante des versets du Coran

Le père Benoit Sevenier interprète des chants chrétiens.

Partager sur :