Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une messe hors du commun au Palais des sports de Levallois

-
Par , France Bleu Paris

Pour accueillir le maximum de personnes tout en respectant les consignes sanitaires, la paroisse St Justin a vu les choses en grand. 750 fidèles ont pu se réunir hier au Palais des sports Marcel Cerdan pour suivre les messes de 17 heures et de 19 heures.

750 fidèles ont participé à cette messe de noël.
750 fidèles ont participé à cette messe de noël. © Radio France - Lise Roos-Weil

Les fidèles ont remplacé le temps d'une soirée les joueurs de basket qui foulent habituellement ce parquet. Reste les projecteurs et les immenses gradins bleu et jaune pour rappeler qu'il ne s'agit pas d'une église. Le prêtre précise les consignes aux arrivants : "Installez vous ! Il faut deux places de libres entre chaque groupe". De quoi garantir le respect des consignes sanitaires et rassurer les participants, comme Constance, venue en famille : 

On se sent en sécurité ici. Après avoir été privés de libertés pendant un moment, ça permet de retrouver un peu de chaleur.

Les chants sont masqués et la communion revisitée, mais qu'importe pour Laurence, une habituée de la paroisse : "Je suis remplie de joie ! Mais je partage l'inquiétude des prêtres, qui se disent qu'on ne peut pas renvoyer des gens qui arrivent à l'église pour la messe de noël..."

La messe était également retransmise en ligne.
La messe était également retransmise en ligne. © Radio France - Lise Roos-Weil

Faute de lieu pour prier ou par peur du virus, certains fidèles s'adaptent, comme le raconte Thomas : 

Mon grand père n'est pas venu pour éviter toute contamination. Il suit en ce moment la messe sur Youtube, c'est un grand père de compétition !

Pour respecter les règles sanitaires, les paroisses ont aussi multiplié les cérémonies, avec par exemple trois messes prévues ce vendredi matin rien que dans les Hauts-de-Seine.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess