Société

Une moto Samu pour sauver des vies mise au point en Dordogne

Par Fanette Hourt, France Bleu Périgord lundi 26 décembre 2016 à 8:42

Cette moto permettra aux médecins d'être transportés plus rapidement sur les lieux.
Cette moto permettra aux médecins d'être transportés plus rapidement sur les lieux. - Moto-Passion - DR

Un Périgourdin est récompensé pour la création de sa moto médicalisée. Arnaud Delmas-Marsalet a reçu le prix "innovation de procédé" par la Chambre de métiers et de l'artisanat de Dordogne.

Voici une innovation qui méritait bien un prix : la création d'une moto médicalisée. Ce sont les équipes d'Arnaud Delmas-Marsalet, concessionnaire moto BMW à Périgueux, qui l'ont mise au point. Il y a quelques jours, la machine a même été distinguée par le prix "innovation de procédé", décernée par la Chambre des métiers et de l'artisanat de Dordogne, dans le cadre du prix départemental Artisans innovateurs.

Arnaud Delmas-Marsalet, qui a conçu avec son équipe cette moto médicalisée.

Aller plus vite pour sauver des vies

"C'est une BMW R1200GS qui est équipée de tous les matériels de premier secours miniaturisés qui se trouve dans un véhicule SMUR, pour pouvoir accéder à une victime quand tout est bloqué dans les grandes agglomérations, un peu plus rapidement qu'avec un véhicule ambulance à quatre roues", comme l'explique Arnaud Delmas-Marsalet.

Il faut dire que quand une vie est en jeu, chaque minute compte : pour un arrêt cardiaque par exemple, une minute gagnée, c'est 10% de chances de survie en plus. L'avantage d'une moto, c'est qu'elle peut se faufiler dans les embouteillages, surtout lorsqu'elle est bien pilotée. C'est pour cela que ces nouvelles motos seront forcément conduites par un ancien motard de la police ou de la gendarmerie : "On s'appuie sur un binôme, il y a toujours un pilote qui emmène un médecin", décrit le concessionnaire.

Cette moto sauvera des vies plutôt que d'en prendre."

L'idée initiale vient d'ailleurs d'un ancien motard de la police nationale et de la garde Républicaine, Raymond Loiseaux. Une idée qui a tout de suite plu à Arnaud Delmas-Marsalet car, "cette moto sauvera des vies plutôt que d'en prendre".

Cette moto Samu est en test en ce moment à Paris. Elle doit réaliser 300 interventions en tout avant de pouvoir être officiellement mise en service, d'ici quelques mois.