Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Une mutuelle solidaire départementale lancée en Haute-Vienne pour lutter contre le renoncement aux soins

jeudi 6 septembre 2018 à 18:13 Par Nathalie Col, France Bleu Limousin et France Bleu

Après le Loiret et la Nièvre, la Haute-Vienne est le troisième département français à proposer une mutuelle solidaire à l'échelle de tout son territoire. Les prix ont été négociés par une association indépendante d'assurés, afin de proposer plusieurs types de contrats à des tarifs préférentiels.

Le département de la Haute-Vienne ne veut plus que le coût de la mutuelle soit un frein à l'accès aux soins (illustration)
Le département de la Haute-Vienne ne veut plus que le coût de la mutuelle soit un frein à l'accès aux soins (illustration) © Maxppp - Lionel Vadam

Haute-Vienne, France

Favoriser l'accès aux soins de tous les habitants, y compris les plus défavorisés, c'est l'objectif de Haute-Vienne Santé lancée officiellement ce jeudi dans le département. Cette mutuelle complémentaire solidaire propose 12 niveaux de garantie négociés auprès de cinq compagnies différentes. Les tarifs permettent"jusqu'à 30% d'économie" par rapport à des contrats classiques selon Renaud Berezowski, le président d'Actiom. Cette association d'assurés indépendants fédère 30.000 adhérents à travers la France et propose ce dispositif dans 12.500 communes, ainsi que dans le Loiret et désormais la Haute Vienne. 

Trop de haut-viennois renoncent aux soins par manque de moyens - Jean Claude Leblois, président du conseil départemental

Pour le président du conseil départemental de la Haute-Vienne, c'est l'aboutissement d'une promesse de campagne de 2015. Mais attention précise encore Jean-Claude Leblois : "ce n'est pas une mutuelle au rabais mais du cousu-main. Dans le contexte actuel où le pouvoir d'achat se réduit, il fallait trouver un équilibre entre la maîtrise du coût de la mutuelle et la garantie des prestations offertes, avec une réponse personnalisée" en fonction des besoins des adhérents.

Une offre visiblement attendue

Dans les territoires où Actiom propose déjà cette mutuelle solidaire la demande est forte, assure le président de l'association. Renaud Berezowski précise "avec nos partenaires, nous constatons que les personnes retournent se soigner avec cette volonté de pouvoir enfin aller chez l'opticien, le dentiste ou se soigner à l'hôpital. Elles rattrapent peut-être des années où elles ne se sont pas soignées faute de moyens." 

L'association s'engage à accompagner ceux qui devraient d'abord résilier leur contrat actuel. Ses conseillers vont aussi rappeler l'existence de l'ACS, Aide au paiement d'une complémentaire santé, dispositif national très peu connu et donc très peu demandé actuellement.

Un simulateur en ligne

Pour ceux qui souhaitent se renseigner, un simulateur est disponible en ligne. Des conseillers sont aussi joignables par téléphone au 05 57 810 410. Ils pourront donner des rendez-vous à l'une des permanences qui seront régulièrement organisées dans toute la Haute-Vienne à partir de lundi 10 septembre.