Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une mutuelle territoriale créée sur la commune de Bessines-sur-Gartempe en Haute-Vienne

-
Par , France Bleu Limousin

Comme le département de la Haute-Vienne ou de la Corrèze, la commune de Bessines-sur-Gartempe lance sa mutuelle territoriale. Elle permet de proposer à ses habitants une complémentaire santé à moindre coût, en partenariat avec le groupe Mutualia Alliance Santé.

La commune n'a pas hésité à signer cette convention avec le groupe Mutualia
La commune n'a pas hésité à signer cette convention avec le groupe Mutualia © Maxppp - MOURAD ALLILI

Il y a trois ans, le département de la Haute-Vienne lançait sa mutuelle solidaire. Grâce à une association, cette mutuelle permettait des coûts moindres pour les habitants du département, "jusqu'à 30% d'économie" selon l'association Actiom. Cette initiative a aussi séduit l'agglo de Tulle, en Corrèze et aujourd'hui, cette possibilité fait des émules à un autre niveau, le niveau communal. 

Un projet qui ne coûte rien à la commune

C'est la maire de Bessines-sur-Gartempe, dans le nord Haute-Vienne, qui s'est saisit du dossier, contacté par une responsable du groupe Mutualia Alliance Santé. Elle lui propose de créer une mutuelle communale, qui permettrait aux Bessinauds et Bessinaudes de profiter d'une complémentaire santé en fonction de leurs revenus à moindre coût. "J'en avais entendu parlé par mes collègues, notamment à Saint-Léonard-de-Noblat" se souvient Andréa Brouille, première magistrate de la commune. 

A Saint-Léonard de Noblat, il y avait de très bons retours, à tel point qu'ils envisageaient de la mettre aussi en place à l'échelon intercommunal.  

Séduite, Andréa Brouille et son équipe travaille à la délibération, finalement votée en conseil municipal. Pas d'opposition réelle à ce projet, qui, ne coûte rien à la ville, "ce n'est pas payant, c'est juste un engagement envers un groupe, Mutualia, et une personne qui vient sur notre territoire et entame des démarches" auprès des habitants. Des démarches gratuites et sans obligation, évidemment.

Les permanences débuteront le vendredi 7 mai, dans une salle de la mairie, sur rendez-vous. L'objectif d'Andréa Brouille est de permettre "à ces Bessinauds qui ne vont pas consulter les spécialistes car ce n'est pas remboursé" puissent bénéficier d'une mutuelle "à moindre coût, et que la santé ne soit pas un frein".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess