Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
L'ancien président de la République Valéry Giscard d'Estaing est mort à l'âge de 94 ans

Une navette entre Paris et l’aéroport de Roissy pour 2 euros

-
Par , France Bleu Paris

Easybus lance ce vendredi à Paris une navette qui relie le centre de la capitale et l’aéroport de Roissy pour 2 euros.

voyageur avion
voyageur avion © Radio France

Easybus, filiale de la compagnie lowcost Easyjet (Easy groupe), lance ce vendredi une navette Paris-Roissy à bas prix. Les voyageurs peuvent relier la capitale et l’aéroport Paris-Charles de Gaulle à partir de 2 euros le trajet . Toutes les deux heures, cette navette part de la place du Palais Royal (IIème arrondissement). Il y a 16 places dans le minibus. Quarante allers retours quotidiens sont proposés à petits prix. Il faut noter que ce prix de 2 euros pourrait évoluer et être finalement garanti uniquement à ceux qui réservent tôt. La rentabilité de ces navettes low cost repose sur le taux de remplissage. A Londres, une navette de ce type a transporté près d’un million de voyageurs en 2014.

Les taxis sont inquiets

Ces navettes viennent chasser sur leur terre même si elles n’auront pas le droit d’emprunter les voies réservées aux bus et aux taxis pour se rendre à l’aéroport. Les taxis doivent déjà faire face, sur ce trajet, aux navettes d’Air France. Ils pointent aussi du doigt les VTC et les services d’UberPop. Avec toute cette concurrence , ils estiment déjà à -30% la baisse de leur chiffre d’affaire.

E reaction taxi à easybus

Choix de la station

À venir dansDanssecondess