Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Une nouvelle campagne de prévention contre l'alcool au volant en Finistère

mardi 31 mai 2016 à 19:22 Par Benjamin Bourgine, France Bleu Breizh Izel

Un dessin de Nono et un slogan mêlant français et en breton : la préfecture du Finistère joue sur la proximité et l'humour pour faire passer son message de prévention. Le nombre de tués sur la route est en augmentation sur le début 2016 : 24 contre 15 à la même période en 2015

Le visuel de la nouvelle campagne de prévention contre l'Alcool au volant
Le visuel de la nouvelle campagne de prévention contre l'Alcool au volant - Nono / Préfecture du Finistère

Finistère, France

Le message est très simple, il a déjà été martelé un grand nombre de fois. Mais si la Préfecture du Finistère lance cette nouvelle campagne de prévention de l'alcool au volant ce mardi 31 mai, c'est pour 2 bonnes raisons. Premièrement, le nombre de tués est en augmentation sur ce début d'année, par rapport à la même période en 2015. Deuxièmement, la période estivale est toujours propice à une surconsommation d'alcool, et donc plus accidentogène.

Une accidentologie en baisse sur une période longue, mais qui ne baisse plus

Alors, trouvera-t-on un jour des réponses aussi efficace pour l'alcool au volant que l'ont été les radars pour la vitesse ? Jean-Daniel Montet-Jourdran, directeur de cabinet de la Préfecture du finistère se veut optimiste : " C'est la prévention qui est mis en exergue aujourd'hui avec cette campagne, Mais le volet répression est là aussi. Nous allons varier les horaires de contrôles, avec plus de contrôles en journée, car nous faisons face à un alcool au volant qui est aussi du à l'alcoolisme, et pas seulement à l'alcool récréatif. J'ajoute que de plus en plus, les retraits de permis sont assortis d'une visite médicale obligatoire, désormais ".

Le relais des communes finistériennes

Pour transmettre ce message, la Préfecture peut s'appuyer sur le réseau des communes du Finistère, qui jouent le jeu en grande majorité. Sur 281 communes, 276 ont désigné des élus référents sécurité routière. Leur rôle est de proposer des solutions au service de la Préfecture pour ce genre de campagne, par exemple.

La nouvelle campagne de communication de la préfecture du Finistère - Aucun(e)
La nouvelle campagne de communication de la préfecture du Finistère - Nono / Préfecture du Finistère