Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une nouvelle espèce de plante découverte en Brenne

-
Par , France Bleu Berry

C'est une découverte qui va contribuer à faire briller la Brenne. Une toute nouvelle espèce de plante a été officiellement identifiée. Il aura fallu dix ans de travail pour lui donner un nom et une carte d'identité.

L'utriculaire brennensis est officiellement une nouvelle espèce
L'utriculaire brennensis est officiellement une nouvelle espèce - François Pinet (DR)

Qu'est ce qui est jaune, qui fait une quinzaine de centimètres de haut, qui vit sur les étangs de Brenne et qui se nourrit de micro animaux aquatiques ? C'est l'utriculaire brennensis, une toute nouvelle espèce de plante découverte en Brenne. 

Tout commence il y a dix ans. Deux botanistes la repèrent sur l'étang de Bellebouche. Pendant des années, ils vont s'évertuer à croiser toutes les données mondiales pour vérifier qu'elle n'existe nulle part ailleurs et qu'il ne s'agit pas d'un hybride. Dix ans plus tard, les spécialistes sont formels : nous venons d'assister à la découverte d'une nouvelle plante qui a très officiellement intégré les herbiers du Museum d'Histoire Naturelle de Paris. C'est François Pinet qui s'est chargé de faire la planche d'herbier : "Nous avons fait des recherches pour essayer de comprendre d'où elle venait, s'assurer que ce n'est pas une espèce exotique, une espèce invasive ou une espèce échappée d'un jardin botanique...Mais non, c'est bien une nouvelle espèce pour la science et pour le monde !"

Cette plante se nourrit en piégeant des toutes petites espèces aquatiques qui, dès qu'elles heurtent une sorte de cil à l'entrée d'une petite outre accrochée aux feuilles, se retrouvent aspirées, piégées dans l'outre, puis digérées. L'utriculaire brennensis est capable de se reproduire, ce qui fait d'elle une espèce à part entière et non une hybride. Elle est repérable aujourd'hui sur au moins une trentaine d'étangs de Brenne

Reste à savoir comment elle est apparue. "Il est possible que nous soyons passé très longtemps à côté sans la voir.. mais c'est très étonnant. Alors pourquoi apparait elle maintenant ? D'où vient-elle ? Qui sont ses parents génétiques ? Pour l'instant, on ne sait pas du tout" reconnait François Pinet. Il faudrait donc dresser un portrait génétique de la plante pour déterminer ses parentés et découvrir son origine. Un nouveau défi qui pourrait prendre encore de nombreuses années. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess