Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Nouvelle ruée vers les commerces du centre-ville de Caen avant un troisième confinement

-
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Depuis 19 heures ce samedi 3 avril, de nombreuses boutiques du centre-ville de Caen ont baissé le rideau pour quatre semaines. Toute la journée, les commerces dits "non-essentiels" ont accueilli de nombreux clients, venus faire des provisions pour ce troisième confinement.

Il y avait du monde dans le centre-ville de Caen ce samedi 3 avril, quelques heures avant le 3e confinement.
Il y avait du monde dans le centre-ville de Caen ce samedi 3 avril, quelques heures avant le 3e confinement. © Radio France - Léa Dubost

Des rues piétonnes très fréquentées et de longues files d'attente devant les grandes enseignes, on retrouve les mêmes images qu'avant les confinements précédents ce samedi 3 avril dans le centre-ville de Caen. 

"Nous sommes venus de Cherbourg, pour profiter et faire quelques achats, notamment le costume de mariage pour mon fils", raconte Sabrina. Elle se balade avec son fils Quentin, ils ont plusieurs sacs dans les mains. Comme eux, certains sont venus faire des achats "nécessaires" avant ce troisième confinement. 

Cela fait plaisir de voir qu'on nous soutient, mais là, ce troisième confinement est vraiment compliqué à vivre.

Comme dans de nombreuses autres boutiques, il y a la queue à la caisse du Bonhomme de Bois. "Aujourd'hui, cela n'arrête pas. Les gens achètent des jeux de société, des activités créatives, _pour occuper les enfants"_, constate Pauline Carré, co-gérante du magasin de jouets Le Bonhomme de bois, qui ajoute : "cela fait plaisir de voir qu'on nous soutient, mais là, ce troisième confinement est vraiment compliqué à vivre."

De longues files d'attente se sont formées devant certaines grandes enseignes ce samedi 3 avril à Caen.
De longues files d'attente se sont formées devant certaines grandes enseignes ce samedi 3 avril à Caen. © Radio France - Léa Dubost

Certains clients font également des achats de "réconfort". C'est ce qu'a constaté Jennifer Delente, gérante de la boutique de prêt-à-porter "La Jolie Suite". "Depuis l'annonce du confinement, tout le monde vient nous voir. C'est vraiment du shopping de dernière minute, pour se faire plaisir, les clientes achètent des robes, de la couleur. On sent qu'elles en ont besoin", explique-t-elle. 

Les commerçants, eux aussi, ont besoin de réconfort. Quasiment tous se sont remis à la vente à emporter. Ils réactualisent leur site internet, qui fonctionnera ces quatre prochaines semaines avant "une reprise définitive, on l'espère", conclut Jennifer Delente. 

De nouveaux commerces autorisés à ouvrir

Seuls les commerces vendant des biens et des services "de première nécessité" sont autorisés à ouvrir pendant ce troisième confinement. 

Les librairies, les disquaires, les magasins de bricolage, de plantes et de fleurs, les coiffeurs, les cordonniers, les chocolatiers, et les concessions automobiles font désormais partie de cette liste.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess