Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

VIDEO - Une nouvelle unité mobile de décontamination pour les pompiers de la Somme

mercredi 6 septembre 2017 à 21:23 Par Lola Fourmy, France Bleu Picardie

Les pompiers de Flixecourt, dans la Somme, ont reçu de l’Etat une nouvelle unité de décontamination mobile. Un dispositif utilisé en cas de contamination biologique ou encore d’attaques chimiques qui peut être déployé dans toute la région Hauts-de-France et même jusqu'à Paris.

La nouvelle unité de décontamination mobile des pompiers de Flixecourt, dans la Somme.
La nouvelle unité de décontamination mobile des pompiers de Flixecourt, dans la Somme. © Radio France - Lola Fourmy

Le dispositif de l’unité mobile de décontamination mobile ressemble beaucoup au sas par lequel passent les héros du film Premier contact quand ils reviennent de leur rencontre avec les extraterrestres : des grandes tentes qui abritent des douches et des secours en combinaisons et masques à gaz pour les décontaminer.

Dans la Somme, pas question d’extraterrestres, l’unité présentée ce mercredi à Flixecourt peut servir dans le cadre d’incidents plus courants : fuites de produits toxiques dans une usine, accident de camion transportant des produits médicaux dangereux sur l’autoroute, explosion de débris d’armes de la première Guerre Mondiale ou encore risque d’attaques chimiques terroristes autant de cas dans lesquels l’unité mobile de décontamination peut être utilisée.

50 personnes décontaminées par heure

Le centre de secours et d’incendie de Flixecourt dans la Somme est le quatrième à recevoir une unité dernière génération dans la région, même s’il possédait un dispositif similaire depuis plus de douze ans. L’avantage de la nouvelle unité c’est qu’elle peut accueillir quatre victimes simultanément, contre deux auparavant.

Déployée en moins d’un quart d’heure, l’unité de décontamination est mobile elle peut donc être transportée aux quatre coins du département si besoin. Elle peut même intervenir dans les autres départements de la région et à Paris si nécessaire selon le spécialiste des risques chimiques pour les pompiers de la Somme.

L’Etat a offert ce nouveau dispositif pour un montant proche des 200.000 euros aux secours du département de la Somme dans le but de faire face, entre autres, à d’éventuelles menaces d’attaques chimiques terroristes. En revanche, depuis qu’ils en sont dotés, les pompiers de Flixecourt n’ont jamais eu à l’utiliser dans d’autres contextes que ceux des exercices.