Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Une opération "Plastic Attack" pour lutter contre les déchets à la Toison d'Or à Dijon

samedi 15 septembre 2018 à 18:15 Par Lila Lefebvre, France Bleu Bourgogne

Ce samedi après-midi au centre commercial la toison d'Or à Dijon, des militants écologistes sont venus à la rencontre des clients du supermarché Carrefour sur la production excessive de déchets plastique. Ils ont invité les volontaires à se débarrasser de leurs emballages

Des solutions alternatives aux emballages plastiques étaient proposées aux clients.
Des solutions alternatives aux emballages plastiques étaient proposées aux clients. © Radio France - Lila Lefebvre

Dijon, France

En 2020, il y aura plus de plastique que de poissons dans les océans. C'est avec ce constat alarmant qu'un groupe de militants écologistes a tenté d'interpeller les clients du supermarché Carrefour de la Toison d'Or ce samedi. C'était la première opération "plastic attack" de ce genre à Dijon. Plus que de la moralisation, le but était aussi de montrer que des solutions alternatives aux emballages plastiques existent. 

Prendre ses propres emballages c'est aussi avoir le choix", Basile Follin-Arbelet

"Le Jambon à la coupe est emballé dans un papier, on en prend la quantité souhaitée, et en plus c'est moins cher au kilo", Basile Follin-Arbelet veut faire comprendre aux clients que faire attention à la planète n'est pas qu'une question de sacrifice. "Prendre ses propres emballages c'est aussi avoir le choix de ne prendre qu'une petite quantité ou une plus grande quantité de produit, mais à la fin c'est surtout beaucoup moins de déchets."

. - Radio France
. © Radio France - Lila Lefebvre

"Je descends ma poubelle trois fois par jour, s'affole Catherine, quand j'étais petite nous allions chez le boucher, à l'épicerie, avec notre panier et c'est vrai que nous n'avions pas tant de déchets". Catherine a donc décidé de jouer le jeu en se débarrassant de tous ses emballages plastiques, en échanges de tupperware et de sachets en papiers