Société

Une patrouille "Tranquillité vacances", comment ça marche à Toulouse ?

Par Leila Mechaouri, France Bleu Toulouse et France Bleu vendredi 11 août 2017 à 5:35

Les policiers patrouillent tous les deux jours au domicile des personnes signalées sur le dispositif "Tranquillité vacances".
Les policiers patrouillent tous les deux jours au domicile des personnes signalées sur le dispositif "Tranquillité vacances". © Radio France - Leïla Méchaouri

France Bleu Toulouse a suivi une patrouille de l'opération "Tranquillité vacances" dans le quartier des Chalets, à Toulouse.

"Même quand on ne part que deux semaines, ça nous permet d'être tranquilles!". Et comme son nom l'indique, c'est justement le but de l'opération "Tranquillité vacances". Marie-Hélène y fait appel systématiquement depuis cinq ans. Comme elle, une quinzaine de riverains du quartier des Chalets, à Toulouse, se sont inscrits cet été au commissariat.

L'opération "Tranquillité vacances" est un dispositif gratuit et ouvert à tous. Il suffit de vous signaler auprès de la police ou la gendarmerie, selon où vous habitez. Vous donnez les dates pendant lesquelles vous ne serez pas chez vous et des patrouilles seront faites à votre domicile, pour vérifier qu'il n'a pas été cambriolé.

Une présence policière supplémentaire

"Tous les deux jours, on passe chez la personne pour s'assurer qu'il n'y a pas eu de visite à son domicile, explique un gardien de la paix. On vérifie que la porte n'a pas été fracturée, on regarde si les volets sont bien fermés..." Une présence policière souvent bien perçue par les voisins, poursuit le policier. "C'est vraiment de la prévention. Les gens nous voient passer régulièrement dans le quartier, ça les rassure."

L'opération "Tranquillité vacances" existe depuis 1974, au départ limitée aux mois de juillet et août. Elle a été étendue à l’ensemble des vacances scolaires en 2009. L'année dernière, 10.000 haut-garonnais se sont inscrits.

Reportage de France Bleu Toulouse au sein d'une patrouille de l'opération "Tranquillité vacances".