Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Une petite centaine de personnes a rendu hommage à André Pinçon, ancien maire de Laval

-
Par , France Bleu Mayenne

La cérémonie a duré près de deux heures à la salle du conseil de l'Hotel de ville de Laval. Plus de 80 personnes ont rendu un dernier hommage ce samedi matin à l'ancien maire de la ville, André Pinçon, mort à l'âge de 88 ans.

François Pinçon, fils d'André Pinçon, a rendu un vibrant hommage à son père décédé.
François Pinçon, fils d'André Pinçon, a rendu un vibrant hommage à son père décédé. © Radio France - Willy Moreau

Laval, France

"Il trouvait les gens formidables, c'était son expression fétiche", se souvient, très ému son ancien adjoint, Jean-Yves Gougeon, au bord des larmes pendant son discours ce samedi matin. Face à lui, famille, proches et simples citoyens ont rendu un hommage à l'ancien maire de Laval, André Pinçon, mort il y a quinze jours à l'âge de 88 ans

Un humaniste 

L'actuel maire de Laval, François Zocchetto, prend la parole en premier. Devant son pupitre, la photo de l'ancien élu coiffée d'une écharpe tricolore. "C'est un hommage très spontané. Je l'ai décidé car j'avais beaucoup d'amitié et d'attachement à la personne d'André Pinçon", explique François Zocchetto. 

Un attachement qui remonte à son enfance quand André Pinçon dînait chez ses parents : "Mon père a fait du scoutisme avec lui, ils étaient très proches. J'ai le souvenir d'un homme d'une certaine pudeur mais qui aimait bien jouer de la musique. Je le revois encore se mettre au piano, chantant avec d'autres qui prennent la guitare. C'étaient de bons moments de convivialité"

François Zocchetto, maire de Laval. - Radio France
François Zocchetto, maire de Laval. © Radio France - Willy Moreau

Tous louent son côté humaniste. "Il était proche des gens, il ne se prenait pas la tête", rajoute Edith, une habitante de Laval qui a vu sa ville se transformer sous les mandatures d'André Pinçon. 

Son fils, François, évoque avec un brin de malice, une jeunesse avec un papa absent : "Il était très pris mais c'était un homme de conviction. Il était très gentil même à la maison". Souvenirs partagés par ses petits-enfants, Antonin et Louise. "J'adorais quand il me racontait les histoires d'avant. Il nous parlait de l'ancien temps", confie le premier.

Un autre temps partagé pendant près d'un quart de siècle avec Jean-Yves Gougeon, son fidèle adjoint. À plusieurs reprises, son discours est entrecoupé de silences d'émotion, la voix étranglée, il se remémore les visites de Michel Rocard ou de François Mitterand. Ou encore cette soirée du second tour des élections législatives dans le bureau du maire : "Le préfet l'a appelé. André a mis le haut-parleur et il lui a dit "Bonsoir, Monsieur le député-maire""

François Zocchetto souhaite proposer lors du prochain conseil municipal qu'une rue ou un monument porte le nom d'André Pinçon. En 25 ans de mandat, l'ancien maire socialiste de Laval a marqué son territoire et ses habitants qui veulent rendre hommage à un homme "formidable".