Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Une petite école côte-d'orienne fermée depuis longtemps va rouvrir près de Beaune

samedi 26 août 2017 à 17:00 Par Thomas Nougaillon, France Bleu Bourgogne

C'est la petite école de Marigny-lès-Reullée, une microscopique commune de 220 habitants qui appartient à la communauté d'agglomération "Beaune Côte et Sud". Cette classe du RPI Corgengoux-Corberon-Marigny va accueillir des élèves de quatre ans.

La future salle de classe nécessite quelques petits aménagements avant la rentrée scolaire de 2017-2018
La future salle de classe nécessite quelques petits aménagements avant la rentrée scolaire de 2017-2018 © Radio France - Thomas Nougaillon

21200 Marigny-lès-Reullée, France

A la rentrée du 4 septembre 2017, 15 enfants de quatre ans, des "moyens" comme on dit à l’Éducation Nationale, vont être accueillis dans une classe qui avait fermée en 1968! Et qui avait, au fil du temps, était transformée en salle des fêtes. C'est dû a un important et inattendu afflux d'inscription de jeunes enfants en mai dernier auprès de la directrice de l'école de Corgengoux où se trouve déjà une classe de maternelle (419 habitants). Une classe qui allait se retrouver submergée, il fallait donc en ouvrir une seconde. Ce sera donc à Marigny-lès-Reullée.

Marigny travaille en bonne intelligence avec deux autres communes, celles de Corgengoux et celle de Corberon (440 habitants). Depuis 1970, rappelle le site internet de Corberon "un Regroupement Pédagogique Intercommunal (RPI) permet aux élèves des communes de Corberon, Corgengoux et Marigny-lès-Reullée d’être accueillis sur deux sites : Corgengoux pour les maternelles et CP, Corberon pour les primaires (CE et CM). Un Syndicat Intercommunal à Vocation Scolaire (SIVOS) en assure la gestion."

Jean-Paul Bourgogne, maire de Marigny-lès-Reullée et Pierre Brouant maire de Corgengoux, deux des trois maires (avec celui de Corberon) se félicitent de la réouverture de cette petite école! - Radio France
Jean-Paul Bourgogne, maire de Marigny-lès-Reullée et Pierre Brouant maire de Corgengoux, deux des trois maires (avec celui de Corberon) se félicitent de la réouverture de cette petite école! © Radio France - Thomas Nougaillon

Ce n'est pas la première fois que cette petite école de Marigny-lès-Reullée est amenée à rouvrir ses portes. En effet en 2004, des enfants de primaire avaient été "abrités" dans cette vaste salle de 55 mètres carrés accolée à la mairie du village. Mais ces écoliers étaient originaires de la commune voisine de Meursanges, ils étaient restés deux ans pendant que de gros travaux avaient lieu pour refaire le cœur de village de Meursanges. Cette fois ces 15 "moyens" sont bien des enfants du "cru". Ou presque. Puisqu'ils sont tous originaires du RPI. C'est donc un petit événement!

En attendant la rentrée les travaux vont bon train, tout le monde met la main à la patte, y compris le maire de Marigny!  - Radio France
En attendant la rentrée les travaux vont bon train, tout le monde met la main à la patte, y compris le maire de Marigny! © Radio France - Thomas Nougaillon

Tout cela n'aurait pas été possible, dans cette petite campagne, à une dizaine de kilomètres de Beaune, sans l'arrivée "massive" de jeunes couples avec enfants dans ces trois communes. Des communes qui voient leur population augmenter de manière régulière depuis quelques années. Pour Pierre Brouant, maire de Corgengoux et président du SIVOS : "l'avantage qu'il y a c'est qu'il reste chez nous des terrains disponibles, des terrains constructibles à prix raisonnables. Ce qui veut dire que les gens ont plus de facilité à acheter à Corgengoux ou à Corberon que dans la première ceinture autour de Beaune qui est beaucoup plus chère". Et ces nouveaux habitants, bien souvent des primo accédant, sont dans la majorité des cas des jeunes couples avec enfants "_ils recherchent l_a tranquillité, le calme avec quelques gros avantage depuis que la communauté d'agglo s'est mise en place: comme l'accueil péri-scolaire et la restauration scolaire".

Pierre Brouant, maire de Corgengoux et président du SIVOS

Jérôme Pierrot, papa de trois enfants dont Hugo, 4 ans futur élève de la petite école! - Radio France
Jérôme Pierrot, papa de trois enfants dont Hugo, 4 ans futur élève de la petite école! © Radio France - Thomas Nougaillon

Le RPI de Corberon-Corgengoux-Marigny-lès-Reullée a obtenu de l'inspection académique un poste d'enseignant provisoire pour la rentrée 2017/2018. Mais aux vues de la démographie de leurs villages, les élus, espèrent obtenir une autorisation d'ouvrir leur école pour une deuxième rentrée celle de 2018/2019. Quelques travaux pour aménager la future salle de classe sont nécessaires, ils vont coûter 3 000 euros environ, il s'agit notamment d'installer des petits toilettes pour les enfants et du grillage pour sécuriser la future cour de récré. Cette ouverture de classe impliquera aussi des coûts de fonctionnement pour les trois communes comme les assurances, les factures d'eau et d'électricité, sans parler du poste le plus "coûteux": l'embauche d'une jeune femme Agent territorial spécialisé des écoles maternelles (ATSEM). Le tout est estimé à 25 000 euros à l'année. Une dépense qui sera partagée proportionnellement entre les 3 communes. Mais comme le dit Pierre Brouant, président du SIVOS: "dans nos villages on a tout perdu, les commerces de proximité par exemple, il n'y en a plus... La seule chose qu'il nous reste ce sont nos écoles et un bruit d'enfant dans une cour d'école à 11h du matin, moi je me régale. Et ça pour rien au monde je voudrais que cela disparaisse!"

Reportage dans la future salle de classe de Marigny

Avec l'ouverture de cette classe les effectifs du RPI seront de 97 élèves à la rentrée prochaine. La petite section de maternelle se trouve à Corgengoux, les CE1, CE2 ainsi qu'une classe de CM1/CM2 seront à Corberon.