Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Une pétition contre la corrida à Lunel récolte plus de 47.000 signatures

-
Par , France Bleu Hérault

Lydia Bellusci, une lunelloise installée depuis trois ans a lancé une pétition contre l'instauration de la corrida dans les nouvelles arènes de Lunel en juillet 2019. Elle dénonce un événement barbare et trop coûteux pour les contribuables de Lunel (Hérault).

Lydia Bellusci a lancé sa première pétition contre la corrida à Lunel.
Lydia Bellusci a lancé sa première pétition contre la corrida à Lunel. © Radio France - Marion Bargiacchi

Lunel, France

Elle a fait de la protection animale son combat. Lydie Bellusci, installée à Lunel (Hérault) depuis trois ans avec son compagnon originaire de la ville, a lancé une pétition contre une corrida qui doit avoir lieu le 21 juillet lors de la fête Pescalune. "Je ne suis engagée dans aucune association de lutte pour les droits des animaux, mais bien sûr, cette initiative est soutenue par nombre d'entre elles" explique la militante : parmi ces associations, le CRAC Europe association anti-corrida. Elle dénonce une tradition barbare, mais aussi coûteuse pour les Lunéllois. 

Une corrida "à 80.000 euros"

"Les Lunéllois ne veulent pas payer pour un événement qu'ils n'ont pas demandé" s'insurge Lydie, "Le maire fait de belles arènes pour les loisirs, pour les concerts, d'accord. Mais pour une corrida qui coûte 80.000 euros et n'en rapporte que 13.000, je ne suis pas d'accord." Le reste doit revenir à la société JSPH qui précise que l'événement va rapporter aux commerçants et à la ville grâce à l'afflux de visiteurs.

"On utilise mes impôts pour organiser un spectacle sanguinolent et d'un autre temps : je ne suis pas d'accord." - Lydia Bellusci 

Le maire de Lunel, Claude Arnaud, n'a pas répondu aux appels de Lydie. La mairie se refuse d'ailleurs à tout commentaire

"Une tradition barbare"

L'argument de la tradition ne tient pas pour Lydie : "C'est une tradition espagnole et pas française. Certains avancent aussi l'argument de l'art. Mais c'est quoi l'art quand le combat est inégal ?" L'animal est affaibli et désorienté avant de rentrer dans l'arène. "On drogue le taureau, on lui met de la vaseline dans les yeux, des aiguilles dans les testicules, on brûle ses pattes et on lui fait tomber des sacs de cent kilos sur le dos. Certains prétendent que ce n'est pas de la maltraitance."

Une manifestation de l'association anti corrida Crac Europe est prévue le 21 juillet dans les rues de Lunel, le jour de cette corrida.

Lydie Bellusci, opposante à la corrida à Lunel.

Choix de la station

France Bleu