Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une pétition contre un projet d'immeuble à Cormicy, "petite cité de caractère"

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Un collectif de riverains de Cormicy se bat pour modifier et/ou annuler le projet de construction d'un immeuble de trois niveaux dans une zone pavillonnaire. Plus d'une centaine d'habitants ont déjà manifesté leur opposition à ce futur immeuble jugé dangereux pour les riverains et la typicité.

Plus d'une centaine d'habitants ont déjà manifesté leur opposition à ce futur immeuble jugé dangereux pour les riverains et la typicité de Cormicy.
Plus d'une centaine d'habitants ont déjà manifesté leur opposition à ce futur immeuble jugé dangereux pour les riverains et la typicité de Cormicy. © Radio France - Stéphane Maggiolini

Un collectif d'habitants de Cormicy (Marne) a lancé une pétition contre la réalisation d'un immeuble de trois étages, dont un sous-sol, prévue en 2023. Une centaine de signatures ont déjà été récoltées contre ce projet qui occupera l'entièreté d'un terrain de 346m², sans espace vert, et qui accueillera six logements sociaux.

Les voisins du futur immeuble devant son emplacement.
Les voisins du futur immeuble devant son emplacement. © Radio France - Stéphane Maggiolini

Un architecte des bâtiments de France est attendu ce mercredi sur le site de la future construction pour entendre les remarques, nombreuses, des riverains. Parmi eux, Catherine et Gilbert Frau, ils habitent une maison mitoyenne au projet depuis 13 ans, avec une vue imprenable sur la Champagne, menacée par l'immeuble de 11 mètres de haut.

Une atteinte à la typicité de Cormicy ?

"On n’est pas propriétaire de la vue mais cette maison c'est notre vie, on y a fait des travaux récemment pour qu'elle soit conforme au label petite cité de caractère (détenu par Cormicy) et là on nous impose un immeuble en béton, tout le contraire des critères des bâtiments de France. Notre maison, tout Cormicy, vont perdre de leur typicité", dit Gilbert Frau. Son épouse estime à 50.000 euros la perte de valeur de la maison si l'immeuble voit le jour.

Le projet "moderne" d'ImmoCoop détonne avec les maisons en brique et les remparts médiévaux de Cormicy, mais il ne remet pas en question la beauté du village selon son maire. "C'est sûr que ça change des pavillons habituels et c'est normal que les riverains s'inquiètent. Cormicy est un très beau village, on tient à notre label, on fait tout pour le défendre, il n'y a pas de soucis à se faire à ce sujet", tempère Dominique Décaudin.

La vue depuis le salon du couple Frau, l'immeuble monterait jusqu'au niveau de la ligne électrique.
La vue depuis le salon du couple Frau, l'immeuble monterait jusqu'au niveau de la ligne électrique. © Radio France - Stéphane Maggiolini

La sécurité des piétons et des automobilistes en jeu ?

Outre l'aspect visuel et patrimonial, les riverains pointent du doigt la configuration du projet et sa dangerosité. "On est sur un bâtiment de 11 mètres de haut posé au croisement de plusieurs routes. La visibilité des conducteurs est déjà faible, avec ce bâtiment ce sera pire : le risque d'accidents est important", selon Gilbert Frau.

Le garage sera détruit au profit du bâtiment, deux fois plus haut
Le garage sera détruit au profit du bâtiment, deux fois plus haut © Radio France - Stéphane Maggiolini

Un autre riverain s'inquiète pour les piétons, notamment pour les habitants de ce futur immeuble. "Il y aura des enfants, des familles, le bâtiment est tellement grand qu'il ne restera plus d'espace vert ni même de trottoir. Imaginez une personne avec une poussette, elle sera obligée d'aller sur la route", explique Philippe Candelier.

Le futur emplacement de l'immeuble
Le futur emplacement de l'immeuble © Radio France - Stéphane Maggiolini

Le collectif de riverains espère trouver un accord à l'amiable avec le maire pour faire modifier le projet et à défaut l'annuler. Le dialogue entre les deux parties est tendu à en croire les habitants mais ouvert du côté de la mairie. Le collectif a deux mois pour faire valoir ses arguments faute de quoi il se dit prêt à les porter jusqu'au tribunal administratif.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess