Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une pétition pour soutenir un vétérinaire du Lot recueille plus de 3.000 signatures

-
Par , , France Bleu Occitanie
Cœur-de-Causse

Une pétition circule en ligne pour sauver l'emploi du vétérinaire de Labastide-Murat. Plusieurs plaintes ont en effet été déposées contre ce médecin qui affirme qu'il ne s'agit que d'un règlement de comptes entre vétérinaires. Il assure faire son possible pour être disponible.

Vétérinaire en zone rurale (photo d'illustration)
Vétérinaire en zone rurale (photo d'illustration) © Maxppp - Rémy Perrin

Quasiment 3.400 signatures ont été recueillies pour la pétition qui soutient un vétérinaire du Lot. Il s'agit du docteur Joris Dezillie, installé au nord de Cahors, à Labastide-Murat. Ce médecin est visé par plusieurs plaintes puisqu'il ne serait pas en permanence joignable 24/24h, 7/7j. D'après les propos de l'intéressé et de quelques élus du coin contactés, il semble que ce soit surtout un conflit entre les vétérinaires du coin. 

"Je n'en peux plus, tellement il y a de travail et de pression"

Joris Dezillie explique crouler sous les demandes. Le souci étant qu'il ne trouve personne pour travailler avec lui, son associé étant parti il y a quelques années, il n'a jamais pu dégoter un remplaçant depuis. Le vétérinaire est épuisé par cette situation : "La pétition,ça me fait très chaud au cœur, les particuliers, les éleveurs qui me soutiennent, ça me touche. Mais je leur réponds que c'est l'Ordre des vétérinaires qui décide."

Joris Dezillie ajoute qu'il fait pourtant son possible pour être disponible et joignable en permanence : "Je n'ai plus de vie, je n'ai plus rien. Quand je vais à la douche, la première chose que je fais c'est de mettre le téléphone à côté de la douche. Le soir quand je vais me coucher, au lieu d'enlever mon pantalon, je pose mon téléphone sur la table de chevet pour voir s'il marche. Je n'en peux plus, tellement il y a de travail et de pression, tout le temps il faut que je réponde au téléphone, on a cette obligation."

"Nous on est à fond derrière lui, et on défendra ce cabinet vétérinaire. Aussi bien les élus que les éleveurs, le monde agricole le soutient. C'est très précieux, on a beaucoup de difficultés à voir s'installer des vétérinaires ou des docteurs. C'est vital pour notre territoire." - Roger Courdès, le maire de Labastide-Murat. 

Le conseil de l'Ordre des vétérinaires doit dépêcher sur place un nouveau médiateur suite à la dernière plainte déposée et décidera peut-être d'une sanction.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess