Société

Une philosophe et colistière de Vincent Feltesse déprogrammée de la Conférence des évêques de France

Par Xavier Ridon, France Bleu Gironde mardi 18 mars 2014 à 17:07

Fabienne Brugère, colistière du socialiste Vincent Feltesse.
Fabienne Brugère, colistière du socialiste Vincent Feltesse. © Maxppp

Fabienne Brugère, philosophe et enseignante à l'université Bordeaux Montaigne, a vu son intervention annulée par le Conseil Famille et Société de la Conférence des Évêques de France. Le candidat socialiste à la mairie de Bordeaux, Vincent Feltesse la soutient et dénonce <em>"la pression de traditionalistes religieux"</em>.

Normalement prévue pour intervenir ce mercredi sur le thème "Prendre soin de l'autre, un appel lancé à tous", Fabienne Brugère a vu sa participation annulée . L'auteure de "La Politique de l'individu" devait intervenir lors de la journée nationale de formation des délégués diocésains à la pastorale familiale.

L'Église évite les crispations ou le dialogue ?

Son intervention était mal-perçue par certains catholiques . Ils lui reprochent des prises de positions notamment pour l'interruption volontaire de grossesse, mais les reproches s'arrêtent aussi sur le travail qu'elle a mèné à propos de Judith Butler qui étudient les questions de genre. Mais la majeure partie de son travail se situe sur "l'éthique du care" , autrement dit la sollicitude et le soin apporté à l'autre.

"Maintenir l'intervention aurait abouti à une crispationqui aurait menacé la communion ecclésiale." — Mgr. Jean-Luc Brunin, membre de la Conférence des évêques de France

Mgr Jean-Luc Brunin, président du Conseil famille et société de la Conférence des évêques de France, justifie ce choix suite à de nombreux courriers et courriels reçus et dans une volonté d'apaisement : "Maintenir l'intervention aurait abouti à une crispation, qui aurait menacé la communion ecclésiale. (...) Nous faisons le choix de la patience et non de l’affrontement" , souligne Mgr. Brunin.

"Cette décision prive l'Église d'un dialogue nécessaire." — Vincent Feltesse

L'éditorialiste de La Croix , Dominique Greinier, note que "l'épiscopat a perdu ici une belle occasion de manifester qu'envers et contre tout l'Eglise est conversation" . Le candidat socialiste à la mairie de Bordeaux, Vincent Feltesse note lui que cette "décision prive l'Église d'un dialogue si nécessaire avec la pensée de son temps et qui est à rebours de la vision humaniste portée par Fabienne Brugère" .

Directrice des collections "Lignes d'art" aux Presses Universitaires de France et "Diagnostics" aux éditions du Bord de l'eau, Fabienne Brugère préside aussi le Conseil de développement durable de l'agglomération bordelaise depuis juin 2008.