Société

Une première naissance à Parly depuis... 1982 !

Par Benoît Jacobo et Louis-Valentin Lopez, France Bleu Auxerre et France Bleu jeudi 31 août 2017 à 20:38

Noé est un Parlycois né à Parly !
Noé est un Parlycois né à Parly ! © Maxppp -

Cela faisait depuis 1982 que cela n'était plus arrivé : un Parlycois... né à Parly ! Une naissance à domicile souhaitée et assumée par les parents.

Noé a vu le jour samedi 26 août, peu après midi. Mais ce n'était pas dans une maternité. C'était au domicile de ses parents, à Parly. Dans la chambre à coucher. Presque un événement dans ce village de Puisaye de 800 habitants : c'est la première naissance à Parly depuis... 1982 ! "Un accouchement à la maison, je trouve que c'est plus confortable, explique la maman. A l'hôpital, on ne sait pas sur qui on va tomber".

Une naissance à domicile souhaitée et assumée

Car la jeune mère l'avoue, elle a du mal "à déléguer", pour reprendre son expression. "La sage-femme est arrivée pour tout ce que je ne sais pas faire. La délivrance, s'occuper du petit loup, couper le cordon". Son marie Guillaume, qui était à ses côtés, souligne que cet accouchement à la maison ne s'est surtout pas fait sur un coup de tête. "Au fil de mes documentations, je me suis rendu compte que l'accouchement à domicile permettait de diminuer le stress de la maman".

"Ça montre que quelqu'un peut encore vivre là où il est né" — Daniel Montaut, le maire de Parly

Dans le village, la nouvelle se répand peu à peu. Et surprend. "Je pensais même que la dernière naissance comme celle-ci, c'était antérieur à 1982 !, commente cette voisine. Mais c'est bien, il n'y a pas de rupture, c'est inscrit dans la vie, dans la continuité". Le maire, Daniel Montaut, 80 ans, est aussi ravi de compter un Parlycois de naissance. "Ça montre que quelqu'un peut encore vivre là où il est né, même dans un village comme le nôtre. Bienvenue au bébé !"

"C'est un risque énorme" — Dr Elkhabbaz, pédiatre et néonatologue au centre hospitalier d'Auxerre

Mais tout n'est pas toujours si simple. Si aujourd'hui, 99% des naissances en France ont lieu dans un hôpital, c'est bien parce qu'accoucher chez soi présente trop de risques selon le Dr Elkhabbaz, pédiatre au centre hospitalier d'Auxerre et néonatologue. "Les enfants ont parfois des ralentissements au niveau du coeur, ils peuvent avoir du mal à récupérer. Il faut les aider au niveau ventilation, faire des gestes... Et ça, ce n'est pas pratique du tout à domicile, surtout si la sage-femme n'est pas habituée à de tels gestes. C'est un risque énorme." Pour les parents de Noé, en tout cas, il n'y a plus à être convaincus. Leur deuxième enfant (Noé est le troisième) est déjà né à la maison. C'était à Chemilly-sur-Yonne.

* La mère a souhaité rester anonyme.

Parly, dans l'Yonne - Radio France
Parly, dans l'Yonne © Radio France - Denis Souilla