Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

VIDÉO - Présence surprenante de deux sangliers dans le centre de Magalas

-
Par , France Bleu Hérault, France Bleu

La société de chasse de Magalas (Hérault) a été appelée de toute urgence il y a quelques jours : deux sangliers se promenaient à proximité d'une aire de jeux. Des riverains se sont inquiétés de leur présence. À la Toussaint, une bête d'une centaine de kilos avait été observée à Puimisson.

Quand les sangliers visitent la ville
Quand les sangliers visitent la ville © Radio France

Magalas, France

Des sangliers dans des lotissements ou encore en plein centre-ville, voilà qui est devenu courant. Mais imaginez deux sangliers en pleine journée se promenant à vos côtés, pas loin d'une aire de jeux pour enfants ! Voilà la situation rencontrée le 7 novembre, par plusieurs automobilistes et piétons de Magalas, au nord de Béziers en direction de Bédarieux. Les deux animaux faisaient le tour des propriétés à la recherche de nourriture à côté de la salle des sports de Coste Rouge. 

Des habitants affolés par cette présence très inhabituelle dans le secteur (sur les hauteurs de la commune) ont alerté vers 15h la mairie de Magalas, qui a prévenu dans un premiers temps la police municipale avant de faire appel à la société de chasse de Magalas. 

Un périmètre de sécurité a été rapidement mis en place par la police municipale

Une vidéo réalisée par un automobiliste a rapidement fait le tour du village :

Un sanglier qui se sent menacé peut attaquer, il faut éviter de s'en approcher

Les deux sangliers âgés d'environ un an, pesaient une cinquantaine de kilos. Ils se promenaient comme si de rien n'était aux abords du stade de Sports au milieu des habitations. Évidemment, il vaut mieux ne pas se retrouver nez à nez, face à face.

Reportage France Bleu Hérault

Le maire de Magalas, Charles Hey, n'en n'avait jamais vu de jour à cet endroit depuis son élection en 1983

"Il ne faut surtout pas prendre de risque. Il est préférable d'avertir la police municipale" dit le maire Charles Hey

"Ces animaux sauvages ont dû quitter par hasard le Libron. Nous sommes à 120 mètres à vol d'oiseau de la rivière. C'est surprenant d'ailleurs de les voir ici. C'est la première fois que j'en vois en pleine journée si proche des habitations, dit le maire. Il ne faut surtout pas aller vers eux. Il faut se protéger", poursuit-il.

"On ne connaît pas la réaction des bêtes sauvages. Il vaut mieux appeler les services municipaux plutôt que de faire quoi que ce soit"

Pour le président de la société de chasse, les sangliers n'ont plus à manger au bord de la rivière le Libron, 150 mètres en contrebas. Les bêtes viennent donc chercher à manger un peu plus loin.

Les deux sangliers abattus par des chasseurs

L'être humain est responsable de la présence des animaux sauvages si près des habitations, explique Jacques Jammes, le président de la société de chasse des propriétés privées de Magalas :

"Il y a des personnes qui nourrissent toute l'année des sangliers, alors que c'est strictement interdit. Les bêtes s'habituent aux êtres humains. Il ne faut pas s'étonner de voir ces bêtes sauvages s'approcher du centre-ville."

Il est strictement interdit de nourrir les sangliers. L'amende est élevée : 135 euros par site d'agrainage. De nombreux PV sont dressés chaque année en France, notamment par l'Office national de la chasse et de la faune sauvage. 

Dans le département de l'Hérault, trois procès verbaux ont été dressés depuis le début de l'année, dont deux procédures judiciaires sur la juridiction de Béziers. Les contrevenants sont exposés à des amendes pouvant atteindre les 750 euros (plus de trois lieux d'agrainage) 

Les bêtes se sont habituées à l'être humain

''L'être humain est responsable de la présence des animaux sauvages si proche des habitations dit Jacques Jammes, le président de la Société de chasse des propriétaires privées de Magalas

La présence de sangliers si proches des habitation, n'est pas une première dans le secteur. Ces cas sont bien trop nombreux aujourd'hui, déplorent des chasseurs. Près de Magalas, de l'autre côté de la Départementale 909, un sanglier d'une centaine de kilos s'est retrouvé le jour de la Toussaint dans un lotissement à Puimisson (photo ci-dessous).

Le président de la Société de Chasse de Magalas indique où se promenaient les deux sangliers - Radio France
Le président de la Société de Chasse de Magalas indique où se promenaient les deux sangliers © Radio France - Stéfane Pocher
Les sangliers étaient âgés d'un an environ (Magalas) - Aucun(e)
Les sangliers étaient âgés d'un an environ (Magalas)
Les deux sangliers se promènent à proximité de l'aire de jeux de Magalas (Hérault) - Aucun(e)
Les deux sangliers se promènent à proximité de l'aire de jeux de Magalas (Hérault)
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu