Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Une quarantaine de cas de rougeole après la Foire au jambon de Bayonne

Une quarantaine de cas ont été recensés par l'Agence régionale de santé (ARS) de Nouvelle-Aquitaine. L'ARS a trouvé un point commun à tous ces malades : ils sont allés à la Foire au jambon de Bayonne, qui a eu lieu le week-end du 20 avril.

La foire au jambon a eu lieu le weekend du 20 avril.
La foire au jambon a eu lieu le weekend du 20 avril. © Maxppp - Jean-Daniel Chopin

Pyrénées-Atlantiques, France

L’Agence régionale de santé a recensé une quarantaine de cas de rougeole qui seraient liés à la dernière édition de la Foire au jambon de Bayonne. Ce grand brassage de population, près de 200 000 personnes pendant quatre jours, a visiblement facilité la transmission la maladie. On parle d'une quarantaine de personnes contaminées, aujourd'hui, mais il pourrait y en avoir davantage. L'ARS est en train de faire un recensement. Parmi les malades, quatre personnes ont été hospitalisées à Bayonne, un cas a été signalé à l'Université à Bayonne, plusieurs concernent le Béarn, dont un signalé à l'Université à Pau. Six Landais sont également touchés.

Il faut savoir qu'une personne atteinte est contagieuse avant même d'avoir les symptômes, surtout une forte fièvre et des boutons rouges. Le délai d'incubation est de 7 à 18 jours. Les médecins doivent faire remonter les cas à l'Agence régionale de santé à Bordeaux, qui aujourd'hui est en train de rappeler les malades un par un. Un foyer groupé, comme ça, avait déjà été signalé à la fac de Bordeaux l'an passé. Mais là, la difficulté est bien que le public de la foire au jambon est beaucoup plus dispersé géographiquement, et la maladie a pu voyager tranquillement

Une maladie très contagieuse

La priorité pour l'ARS est donc de rappeler ces malades pour savoir qui ils ont pu croiser depuis trois semaines, dans leurs établissements scolaires ou au travail. La rougeole se transmet par l'air ou par les postillons, maladie très contagieuse, qui peut causer des complications graves voire fatales, surtout pour les personnes fragiles (les nourrissons, les femmes enceintes ou les personnes qui souffrent de maladies chroniques).

Couverture vaccinale trop faible

L'ARS recommande de consulter un médecin si vous avez le moindre doute. Le meilleur rempart c'est la vaccination. Dans les Pyrénées-Atlantiques, par exemple, la couverture vaccinale est bien trop faible : seulement 75% de la population est vaccinée, il faudrait un taux de 95% pour éradiquer la rougeole.

Le meilleur rempart c'est la vaccination, et il faut 2 injections, rappelle Séverine Huguet, de l'ARS, l'Agence régionale de santé de Nouvelle-Aquitaine

Pour se faire vacciner, il faut aller voir votre médecin, les centres de vaccination des hôpitaux, ou, pour les étudiants, le service de médecine préventive de l'université.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu