Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Un quartier huppé d'Aix-en-Provence s'oppose à l'installation d'un élevage de cochons

mercredi 26 décembre 2018 à 18:33 Par David Aussillou, France Bleu Provence et France Bleu

Après une pétition des habitants du quartier chic de Puyricard, la ville d'Aix-en-Provence a préempté un terrain agricole destiné à un élevage bio de cochons laineux. La municipalité invoque les nuisances des animaux pour la forêt.

Le cochon laineux est une race rustique qui donne de la viande haut-de-gamme
Le cochon laineux est une race rustique qui donne de la viande haut-de-gamme © Radio France - Thibault Barle

Aix-en-Provence, France

Le projet est porté par une jeune agricultrice de 25 ans. Meghan veut exploiter sur un terrain de Puyricard à Aix-en-Provence un élevage de cochons laineux. Cette race rustique de porc vit au grand air et produit de la viande haut de gamme, comparable au bœuf de Kobé du Japon. "Ces animaux ont failli disparaître avec l'industrialisation de l'élevage, explique Meghan. Ils ont besoin de courir et ne supportent donc pas l'élevage intensif. Il faut privilégier la qualité et non la quantité". Il n'est donc pas question d'un élevage de type industriel avec des centaines de porcs entassés dans un hangar. Et pourtant, la mairie d'Aix-en-Provence refuse le projet. Elle vient de préempter le terrain boisé de 8,5 hectares que la Safer avait attribué à Meghan.

Une pétition contre les cochons

Si la ville s'oppose à cet élevage bio, c'est qu'une partie de la population de Puyricard a protesté. Une pétition a circulé dans le quartier résidentiel. Elle a été lancée par une habitante qui exploite des chambres d'hôtes, non loin de la parcelle qui devait accueillir le projet. "Je n'ai rien contre le cochon laineux, jure pourtant Jean-Pierre Bouvet, l’adjoint de quartier de Puyricard. Mais c'est vrai que des habitants sont venus nous faire part de leurs inquiétudes. Puyricard n'a en plus aucune tradition d’élevage". 

Un recours en justice

En attendant, la jeune agricultrice est installée très provisoirement sur un terrain proche de l'autoroute A7, à Ventabren. Meghan conteste le motif de préemption de la municipalité. "J'irai jusqu'au bout, dit-elle. D'autant que j'ai tout fait dans les règles. Sans rien cacher". Elle a déjà porté l’affaire devant la justice qui devra trancher cette affaire de cochons.