Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Une quinzaine de coureurs du Tour de France au départ du critérium de Dun-le-Palestel ce samedi

-
Par , France Bleu Creuse

Le critérium cycliste de Dun-le-Palestel a lieu ce samedi 9 août. 46 coureurs prendront le départ de la 54ème édition de cette course, à 20h30. Parmi eux, 16 amateurs mais surtout 30 professionnels dont une quinzaines de participants au dernier Tour de France.

L'arrivée du criterium de Dun-le-Palestel, l'an dernier
L'arrivée du criterium de Dun-le-Palestel, l'an dernier © Radio France - Sarah Vildeuil

Dun-le-Palestel, France

46 coureurs disputeront ce samedi soir le critérium de Dun-le-Palestel, dont 30 professionnels. Parmi eux, une quinzaine a disputé le dernier Tour de France, comme Tony Gallopin, , de l'équipe AG2R la mondiale, Anthony Delaplace, de la team ARKEA-SAMSIC et son coéquipier Florian Vachon, né tout près de la Creuse, à Montluçon.

Quatre Creusois sur la ligne de départ

16 coureurs amateurs seront aussi sur la ligne de départ, dont quatre membres de l'équipe Creuse Oxygène. Les coureurs feront 50 fois le tour du circuit,  long d'1,5 km. Ce qui laisse bien le temps de les voir pédaler. Rien à voir avec le Tour de France, où le peloton peut passer devant le public en quelques secondes. 

Julian Alaphilippe absent cette année

L'an dernier, c'est Julian Alaphilippe qui avait remporté le critérium de Dun-le-Palestel. Cette année, il ne sera pas là puisqu'il prend des vacances bien méritées après le dernier Tour de France, où il est resté en jaune pendant deux semaines.