Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Une rentrée solidaire, à moindre coût, avec les compagnons d'Emmaüs

jeudi 31 août 2017 à 7:30 Par Nicolas Tarrade, France Bleu Limousin

A Emmaüs, on n'achète pas que des vêtements, des chaussures ou du mobilier. On peut également venir faire ses courses de rentrée. A Limoges, dans le local situé rue Armand Barbés, un stand est installé, depuis le 2 août dernier.

Christiane, bénévole, depuis 16 ans, réagence le stand
Christiane, bénévole, depuis 16 ans, réagence le stand © Radio France - N.T

Une matinée. Un samedi comme les autres. Situé à quelques encablures du marché place Marceau à Limoges, le local d'Emmaüs bat son plein. Le stand "Emmaüs fait sa rentrée" est installé entre les vêtements, le linge de maison et les chaussures. Un endroit stratégique. "L'an dernier, on avait une petite salle qui était réservée aux ventes spéciales. Là, on a décidé de faire la vente scolaire fondue dans notre salle de vente habituelle. Tout simplement, parce que ça dynamisait plus l'espace de vente et on avait surtout moins de matériel", précise Laure Jacquemain, co-responsable Emmaüs en Haute-Vienne.

Les dons sont aléatoires d'une année à une autre. En 2017, c'est un peu moins que l'an passé.Pourtant, la demande est de plus en plus soutenue chaque année. Derrière le stand, Christiane, bénévole depuis 16 ans, veille de près. Prête à aider. Les questions vont bon train: "Combien ça coûte ?", "Vous n'avez plus de trousses ?", "Quand est-ce qu'il y aura à nouveau des cartables ?". Il faut avoir réponse à tout. Mais la bénévole ne se décourage pas. Bien au contraire.

"C'est l'euphorie pour les cartables !"

Alors comme dans les grandes surfaces, il y a les tops et les flops de la rentrée. "C'est l'euphorie pour les cartables. C'est parti comme des petits pains", glisse Christiane, bénévole. Par contre, les classeurs, les feutres ou les rapporteurs ont moins trouvé leur public. Il reste encore une journée ce mercredi 30 août, pour venir faire ses courses de rentrée au local Emmaüs de Limoges.