Société

Une rescapée d'Auschwitz-Birkenau témoigne à Valence

Par Florence Gotschaux, France Bleu Drôme-Ardèche samedi 28 février 2015 à 7:00

Yvette Levy, rescapée d'Auschwitz-Birkenau témoigne au lycée Algoud Laffemas à Briffaut, à Valence
Yvette Levy, rescapée d'Auschwitz-Birkenau témoigne au lycée Algoud Laffemas à Briffaut, à Valence © Radio France - - Florence Gotschaux

Yvette Lévy est venue dans plusieurs établissements scolaires de Valence cette semaine. Dont le lycée Algoud-Laffemas, à Briffaut où elle a rencontré des élèves de 1ère Littéraire qui travaillent sur la place du témoin et du témoignage dans l'Histoire avec un grand "H".

Yvette Lévy a multiplié les témoignages cette semaine à Valence. D'abord au collège et au lycée Camille Vernet. Puis au lycée Algoud-Laffemas, quartier Briffaut. Là, elle a été invitée par des élèves de 1ère L. 70 ans après la libération des camps de concentration et d'extermination nazis, ils travaillent sur la mémoire, le témoignage et la place du témoin dans l'Histoire.

Car rencontrer le témoin (voire l'acteur) d'une période de l'histoire étudiée dans les programmes scolaires, ça n'a évidemment rien à voir avec apprendre une leçon dans un manuel. Yvette Lévy, qui aura 89 ans cette année, est rescapée d'Auschwitz - Birkenau. Elle a été déportée en juillet 1944 après avoir été arrêtée à Paris puis transférée au camp de Drancy.

Déportée Auschwitz Briffaut ENROBE1

Ce témoignage sur ce qui a été le summum de l'antisémitisme, de la haine et de l'inhumanité prend une raisonnance toute particulière, moins de deux mois après les attentats de Paris, à Charlie Hebdo et à l'épicerie juive Hyper Casher.

Déportée Auschwitz Briffaut ENROBE2

Fin juillet 44, Yvette Levy passe trois jours dans un wagon à bestiaux bondé avant d'arriver à Birkenau où elle est saisie par l'odeur de chair brûlée . Sur le quai a lieu une première sélection. Elle ne fait pas partie des Juifs qui iront directement à la chambre à gaz. Elle va découvrir l'horreur du camp. "La vie à Birkenau, c'était l'enfer " raconte-t-elle en pesant ses mots. Au bout de trois mois, elle est transférée dans une usine d'armement du Reich où elle va passer sept mois à travailler comme "esclave" pour les Nazis. Le 9 mai 1945, elle est libérée et regagnera la France par ses propres moyens, moribonde (elle ne pèse plus que 30 kg ).

Yvette Levy, rescapée d'Auschwitz-Birkenau témoigne devant les élèves du lycée Algoud Laffemas à Briffaut, à Valence - Radio France
Yvette Levy, rescapée d'Auschwitz-Birkenau témoigne devant les élèves du lycée Algoud Laffemas à Briffaut, à Valence © Radio France - - Florence Gotschaux

Ecoutez son récit : de son arrivée au camp de Birkenau jusqu'à sa libération.

Déportée Auschwitz Briffaut - Récit

A partir de ce témoignage, les élèves de la classe de 1ère L du lycée Algoud-Laffemas vont travailler avec une photographe sur le thème de la mémoire, du témoignage et de la place du témoin dans l'Histoire. Ils vont monter une exposition photo qui sera présentée au Lux de Valence en juin prochain.