Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une retraitée caennaise héroïne d'un film nommé aux Oscars sur les traces de son frère résistant

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne), France Bleu

Colette Marin-Catherine, retraitée de 92 ans qui vit à La Pierre-Heuzé à Caen, est le personnage principal d'un documentaire qui retrace son voyage sur les traces de son frère aîné, arrêté en 1943 par la Gestapo pour acte de résistance et mort en déportation. Il est nommé aux Oscars à Los Angeles.

Colette Marin-Catherine, devant un portrait de son frère photographié lorsqu'il était détenu par la Gestapo en 1943.
Colette Marin-Catherine, devant un portrait de son frère photographié lorsqu'il était détenu par la Gestapo en 1943. © Radio France - Marc Bertrand

Ce dimanche, Colette Marin-Catherine va fêter ses 93 ans. De son appartement de la Pierre-Heuzé à Caen, l'ancienne résistante suivra la cérémonie des Oscars, à Los Angeles, à la télé : "Je vais veiller parce que de toutes façon je suis insomniaque, donc je regarderai les résultats du film. Mais personnellement, ça ne va rien changer à ma vie !" Elle est l'héroïne d'un documentaire de 25 minutes diffusé sur le site du journal britannique The Guardian, qui raconte son voyage sur les traces de son frère mort en déportation dans le camp de concentration de Dora en Allemagne. Un documentaire intitulé Colette.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

Sur les traces de son frère, déporté en Allemagne pour être entré dans la Résistance

Aller à Los Angeles pour les Oscars ? "Ah, non ! Sûrement pas. Cet Oscar, il va être décerné à l'équipe du film. Personnellement, je n'ai jamais porté une caméra de 16 kg ! Alors je suis contente si ces gamins, qui ont fait un travail extraordinaire, ont l'Oscar. Moi je ne suis que le fil conducteur de l'histoire". Le documentaire retrace son aventure sur les traces de son frère. L'Allemagne, elle n'y était jamais allée avant qu'une jeune étudiante en histoire de 17 ans ne s'intéresse à l'histoire de Jean-Pierre, résistant lui aussi, dénoncé et déporté dans le camp de travail de Dora, où il est mort à 19 ans au bout de deux ans de travail forcé. 

ECOUTEZ L'interview de Colette Marin-Catherine sur France Bleu Normandie

"Ce qui me fait plaisir, c'est qu'on parle de mon frère."

Ce pèlerinage, la vieille dame et la jeune fille l'ont fait ensemble, filmées par Anthony Giacchino et Alice Doyard. Des larmes essuyées pudiquement sur les lieux où est ce frère qu'elle n'a jamais revu, à la complicité qui se noue entre les deux femmes. Tout cela est raconté dans un magnifique film qui a séduit l'académie des Oscars. Peut-être ce dimanche remportera-t-il la récompense la plus convoitée du cinéma mondial. Mais pour Colette, l'essentiel est déjà là : "Ce qui me fait vraiment bonheur, plaisir, c'est qu'on parle de mon frère. Enfin, il sort de sa tombe, il est vivant. Il est sorti de la nuit et du brouillard, et ça, ça me rend heureuse". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess