Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Une réunion publique à Bergerac pour informer les salariés sur le thème de la sécurité au travail

-
Par , France Bleu Périgord

Le collectif de défense des victimes de l’amiante, le Cerader organise une réunion publique ce mercredi 22, à 14h30, à Bergerac. Il s'agit d'aider les salariés à constituer des dossiers juridiques. La cour de Cassation a reconnu le 5 avril dernier le préjudice d'anxiété pour 27 salariés d'EDF.

L'amiante est partout. Les toits en éverite des garages situés juste devant les locaux du Cerarder 24
L'amiante est partout. Les toits en éverite des garages situés juste devant les locaux du Cerarder 24 © Radio France - Corinne Duval

Bergerac, France

Fort de cette grande victoire juridique obtenue le 5 avril dernier, le Cerader, le collectif de défense des victimes de l'amiante appelle tous les salariés qui connaissent des difficultés en matière de sécurité au travail à participer à la réunion publique organisée ce mercredi 22 à la salle des fêtes de Creysse à 14h30. Le cabinet d'avocats qui défend les intérêts du Cerader depuis 2013 sera présent pour aider les salariés à constituer leur dossier.

Une grande victoire". — Cerader 24

Le 22 mars dernier, un millier de personnes se mobilisaient à Paris, à l'appel du Cerader, dont 70 venues de Dordogne. Mobilisation alors que  la cour de cassation était saisie du dossier de 27 salariés d'EDF qui réclamaient un préjudicie d'anxiété lié à l'amiante.  René Vincent, co-président du Cerader 24 est persuadé que cette mobilisation a joué. Le 5 avril a été "une grande victoire" dit René Vincent, quand la cour de Cassation a reconnu pour la première fois ce préjudice d'anxiété. Cette décision doit permettre d'étendre le préjudicie d'anxiété aux salariés des sites non classés amiante" dit encore René Clément. Et de citer le cas de salariés de Polirey à Lalinde qui ont longtemps manipulé du trichloréthylène pour nettoyer des rouleaux dans l'usine de revêtements stratifiés. 

119 décès à cause de l'amiante

Les chiffres sont terribles. 119 décès enregistrés des suites de l'amiante au Cerader 24 depuis sa constitution en 2003. L'association qui suit aujourd'hui 364 dossiers de malades. René Vincent est persuadé que le nombre réel de malades est bien supérieur. Ils sont encore nombreux les salariés considérés comme victimes du tabac, sans compter ceux qui n'osent pas réclamer un préjudice et ceux qui ne savent pas ce dont ils sont victimes.