Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Pas de Tracker dans le ciel gardois cet été pour combattre les incendies

-
Par , France Bleu Gard Lozère

La base aérienne de Nîmes-Garons privée définitivement des sept avions Tracker dont elle disposait : irréparables. La Sécurité Civile pourrait louer d'autres avions d'ici la saison des feux de forêt. Elle dispose actuellement de 11 Canadair et 4 Dash, ce n'est pas suffisant.

Des trackers anti-feu
Des trackers anti-feu © Radio France - Yves Renaud

L'incident de Béziers en septembre 2019 a été celui de trop. L'affaissement du train d'atterrissage d'un Tracker l'a montré : plus de pièces disponibles pour entretenir dans la durée cet avion mis en service au début des années 1950. Conséquence, les sept avions Tracker sont cloués au sol, définitivement, sur la base de Nîmes-Garons. Le Tracker est ce petit bombardier d'eau capable d'emporter trois tonnes d'eau et de faire du guet aérien armé. Question : comment passer la saison d'été 2020 avec sept avions de moins ?

Louer d'autres avions

Depuis quelque temps, la Sécurité Civile cherche à y répondre. Elle pourrait louer d'autres avions, mais ne dira rien tant que les marchés ne sont pas conclus. En attendant la saison des feux qui démarre véritablement à la mi-juin (même si des feux ont lieu plus tôt dans l'année), la Sécurité Civile fait face avec sa flotte actuelle soit 15 avions bombardiers d'eau : 11 Canadair et 4 Dash.

Le Gard s'adapte

Devant cette situation, le SDIS 30, le Service départemental d'incendie et de secours du Gard s'apprête à louer un hélicoptère pour les mois de juillet et d'août. Un engin dédié au seul département, donc toujours disponible, capable de larguer 1.000 litres d'eau. Un hélicoptère bombardier d'eau "très agile" selon les pompiers, capable de remplir sa cuve en trois minutes dans des points d'eau naturels ou à partir des camions-citernes des pompiers.

De plus, les pompiers gardois renforcent leurs moyens terrestres en prépositionnant sur le terrain des groupes de quatre engins menés par un officier de commandement. On en comptait trois à quatre selon les jours l'été dernier, ce sera le double pour cet été 2020.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess