Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Une salle de spectacles de plus dans la Marne, une salle de trop ?

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Avant même d'être officiellement lancé, le projet de salle de spectacles à Reims, sur l'ancien site du Sernam, est jugé superflu. Les villes d'Epernay et de Châlons-en-Champagne s'inquiètent de la concurrence que ça créerait pour leurs salles: le Millesium et le Capitole.

Le projet sur le site du Sernam
Le projet sur le site du Sernam - François Leclercq

Reims, France

Ce lundi, le conseil municipal de Reims doit voter le lancement d'une délégation de service public pour la création d'une salle de spectacles sur l'ancien site du Sernam (place de la République à Reims). Un projet estimé à 44 millions d'euros par la mairie et qui va s'ajouter à l'implantation, sur le même site, d'un complexe aqualudique comportant une piscine et une patinoire.

Ce projet, voulu par le maire de Reims Arnaud Robinet, est jugé superflu par les élus de Châlons-en-Champagne et d'Epernay, où deux salles de spectacles existent déjà: le Capitole et le Millésium. Le risque est de déshabiller Pierre pour habiller Paul, disent les détracteurs du projet. "Trois salles de spectacles dans un département de 560 000 habitants, c'est clairement trop! explique le maire d'Epernay Franck Leroy, ça va créer une concurrence stérile, les salles risquent d'être déficitaires et ce sont les contribuables qui paieront par les impôts".

Une salle type "Bercy"

Dans la configuration assis et debout, le Capitole à Châlons peut accueillir jusqu'à 4500 personnes, quand le Millésium d'Epernay peut en recevoir 8000. L'ambition de la ville de Reims est de créer une salle de type "Bercy", c'est-à-dire évolutive. "La salle rémoise sera complémentaire avec celles d'Epernay et de Châlons", affirme Stéphane Lang, conseiller municipal à la ville de Reims. "Cette future salle permettra non seulement d'accueillir des spectacles tels que des concerts, mais aussi des rencontres sportives, notamment des matches de basket du CCRB, ce qui n'existe pas à ce jour dans le département".

Stéphane Lang, conseiller municipal à Reims

L'objectif de la mairie de Reims estque cette salle de spectacles soit sortie de terre d'ici 2020.

Choix de la station

France Bleu