Société

A Besançon, la Discosoupe donne une seconde vie aux fruits et légumes

Par Anne Fauvarque, France Bleu Besançon mardi 18 octobre 2016 à 16:38

L'association Radis'Co utilise des légumes moches pour sa soupe.
L'association Radis'Co utilise des légumes moches pour sa soupe. © Maxppp - Claude Prigent

Pour lutter contre le gaspillage alimentaire, l'association bisontine "Les Radis'co" a organisé ce samedi à Besançon, une discosoupe. Le public a trié et épluché des fruits et légumes invendus, transformés ensuite en jus et soupes et offerts à tous, avec un DJ pour l'ambiance.

A l'occasion de la journée nationale contre le gaspillage alimentaire, l''association Les Radis'Co, a proposé, ce samedi place Granvelle à Besançon, d'éplucher fruits et légumes invendus, pour déguster ensemble et gratuitement, jus de fruits et soupes. Cette nouvelle édition de la Discosoupe, avec musique, stands, animations, expositions, permet de sensibiliser le grand public aux questions du gaspillage et de la gestion des déchets.

En amont, les bénévoles avaient récolté une tonne de fruits et légumes dans 16 points de collecte du Grand Besançon : des fruits et légumes disqualifiés, invendus ou de troisième main. Melons gâtés, bananes à la peau noire, carottes molles, betteraves biscornues et autres poivrons abîmés, ont été triés, épluchés et coupés tout l'après-midi par des passants attablés sous des tentes.

Quand on les trie, on peut les utiliser comme n'importe quel légume" - Marie

L'ambiance était décontractée et festive. Marie, par exemple, est venue avec ses colocataires. "J'ai l'habitude des légumes du jardin de mon grand-père, dit-elle, difformes, abimés à certains endroits, mais c'est vrai que quand on les trie, on peut les utiliser comme n'importe quel légume." "Et mélangés dans la soupe, ajoute Gauthier, on ne voit pas la différence."

Pour la présidente de l'association, Emeline Gros, ce genre d'opération est beaucoup plus persuasif qu'un discours moralisateur sur le gaspillage alimentaire. "Le fait que les gens visualisent les choses, qu'ils aient les légumes en main, est beaucoup plus convaincant que de leur dire, toi tu es gros gaspilleur".

Partager sur :