Société

Une semaine avec Pierre Michaillard, consul honoraire du Burkina Faso à Belfort

Par Hugo Flotat-Talon, France Bleu Belfort-Montbéliard vendredi 12 août 2016 à 8:57

Pierre Michaillard en compagnie du chef de Bazoulé au Burkina Faso, en avril dernier.
Pierre Michaillard en compagnie du chef de Bazoulé au Burkina Faso, en avril dernier. - Photo : Alphonse Kaboré

Tout l'été, France Bleu Belfort Montbéliard vous propose une série d'entretiens avec des personnalités du Nord Franche-Comté. Cette semaine rencontre avec Pierre Michaillard, Terrifortain orginaire de Joncherey et aujourd'hui consul honoraire du Burkina Faso en France, installé à Belfort.

C'est un enfant du pays. Né à Joncherey, fils de Paul Michaillard qui fut maire de Joncherey et conseiller général près de 40 ans, Pierre Michaillard a aussi été au lycée avec un certain Raymond Forni, ancien Maire de Delle et président de l'Assemblée Nationale.

Mais c'est comme vétérinaire, dans les années où chiens et chats n'allaient pas au cabinet et où on s'occupait du gros bétail seulement, que Pierre débute sa carrière professionnelle, à Belfort. Il fondera Vétérinaires Sans Frontières, s'engagera très tôt en Afrique pour aider les agriculteurs touchés par la sécheresse, avant de découvrir le Burkina Faso. Il y passera des années en compagnie notamment du comité de jumelage entre le Territoire de Belfort et ce petit pays de 18 000 000 d'habitants et 274 000 kms carrés, jusqu'à être recruté comme conseiller du ministre de l'administration territoriale burkhinabais.

Aujourd'hui Pierre Michaillard est l'un des cinq consuls honoraires du Burkina Faso en France. Un relais de l'administration de ce petit pays en France. Retour les vies de Pierre Michaillard, qui, même à 70 ans, est encore hyperactif.

Une vie en cinq épisodes à réécouter

Lundi : Joncherey, son enfance, et sa vie de vétérinaire dans le Nord-Franche-Comté.

Pierre Michaillard - Épisode 1

Mardi : Pierre Michaillard raconte sa rencontre avec l'Afrique, où il part au chevet des agriculteurs touchés par la sécheresse, grâce une connaissance particulière.

Pierre Michaillard - Épisode 2

Mercredi : Après des premiers pas sur le continent africain, Pierre Michaillard n'en repartira vraiment jamais. Un continent où il a eu de multiples casquettes.

Pierre Michaillard - Épisode 3

Jeudi : Après des années passées en Afrique, Pierre Michaillard devient consul honoraire du Burkina en 2005. Une mission à distance depuis Belfort, mais à plein temps.

Pierre Michaillard - Épisode 4

Vendredi : Á près de 70 ans, Pierre Michaillard pense à sa succession. Mais il a encore des idées plein la tête et multiplie les actions.

Pierre Michaillard - Épisode 5

Á écouter et à lire aussi (en cliquant sur les liens en bleus ci-dessous) :

-Pierre Michaillard évoque la coopération entre le Territoire de Belfort et le Burkina sur France Bleu Belfort Montbéliard - Novembre 2014
-"Il y a encore beaucoup à faire pour le Burkina Faso", Pierre Michaillard sur France Bleu Belfort Montbéliard - Novembre 2013
-"Pierre Michaillard, entre la France et le Burkina Faso, entame sa troisième vie", article du journal Le Pays - l'Alsace de Karine Frelin (payant) 
-"La personnalisation, l’accaparement par quelques-uns ont souvent fait dévier les projets " - Entretien entre Pierre Michaillard et Cyriaque Paré pour le journal Faso.net

Pierre Michaillard en compagnie de ses amis, dans le village de Bazoulé, lors du fête traditionnelle en octobre 2015.  - Aucun(e)
Pierre Michaillard en compagnie de ses amis, dans le village de Bazoulé, lors du fête traditionnelle en octobre 2015. - Photo : Alphonse Kaboré

Partager sur :