Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une semaine de vacances à Hyères pour des "aidants" varois

-
Par , France Bleu Provence

LADAPT 83, association d’aide aux personnes handicapées, propose cette semaine à 3 familles varoises de souffler un peu. Un "séjour de répit" est organisé dans une villa de Hyères. Une première pour l’association dans le département.

Aidants et aidés se détendent lors d'une partie de jeu de société sur la terrasse de leur maison de vacances
Aidants et aidés se détendent lors d'une partie de jeu de société sur la terrasse de leur maison de vacances © Radio France - Sophie Glotin

Sélectionnée par le Ministère des Solidarités pour organiser des "séjours de répit", LADAPT 83, association d’aide aux personnes handicapées, propose quelques jours de vacances à 3 familles varoises qui s'occupent de leur proche handicapé. Ces aidants passent la semaine dans une villa de Hyères (Var). Financés en partie par l’Agence régionale de Santé, ces quelques jours de repos permettent aux "aidants" de se régénérer pour éviter l’épuisement. 

Les aidés pris en charge par des professionnels de santé

Au programme de cette semaine de vacances  : sortie dans un centre zoologique, restaurant, piscine ou farniente pour les mamans… pendant que leurs enfants, des adultes handicapés après un accident de la route, sont pris en charge sur le lieu de vacances par des professionnels de santé et du médico-social. Une éducatrice et un aide-soignant  sont présents 24 heures sur 24 dans la villa du quartier Costebelle. Une ergothérapeute est également présente en journée. 

Paroles de mamans

Danielle, Seynoise de 67 ans, s’occupe depuis 10 ans, 7j/7 et 24h/24, de son fils Yassine, âgé de 45 ans. La retraitée n’était pas partie en vacances depuis des années, ce séjour lui fait donc le plus grand bien : "Je me sentais isolée, fatiguée car je suis toujours aux aguets, toujours à l’écoute des besoins de mon fils. Mais là, les professionnels prennent le relais. Je ne sais même plus quoi faire !" explique la maman dans un éclat de rire. 

Josiane, elle, vit à Toulon avec Eric, son fils de 41 ans cérébrolésé. Cette semaine, elle s’est accordée "pour la première fois" une sieste sur la chaise longue de sa terrasse : "J’étais bien. J’écoutais les cigales, j’avais l’esprit tranquille. Je savais qu’Eric était occupé avec l’éducatrice. Je savais qu’il était bien alors j’ai pu m’endormir" raconte cette maman en ne quittant jamais ou presque son fils du regard. Eric, lui, confie que ce séjour "fait beaucoup de bien" à son moral.

Soulager la charge mentale des aidants

Pour Sophie Aboudaram, directrice de LADAPT 83, ces vacances à Hyères, à quelques kilomètres du domicile, ont un objectif : "Les aidants ne doivent plus se préoccuper du quotidien. Normalement, dès le réveil, ces mamans se mettent en action pour l’autre et ne pensent jamais à elle. Ici, elles font ce qu’elles veulent. Elles peuvent rester au lit pour lire car elles savent que leurs proches sont pris en charge. Nous sommes là pour soulager leur charge mentale"

LADAPT doit organiser un autre "séjour de répit" en septembre prochain. 

Danielle et son fils Yassine, 45 ans. "Je n’étais pas partie en vacances depuis 10 ans" explique la maman
Danielle et son fils Yassine, 45 ans. "Je n’étais pas partie en vacances depuis 10 ans" explique la maman © Radio France - Sophie Glotin
Ce séjour de répit fait du bien au moral d'Eric, 41 ans, et de Josiance, sa maman.
Ce séjour de répit fait du bien au moral d'Eric, 41 ans, et de Josiance, sa maman. © Radio France - Sophie Glotin
Choix de la station

À venir dansDanssecondess