Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Une semaine sans télé dans le quartier de Gastines à Sablé-sur-Sarthe

-
Par , France Bleu Maine

Le soulagement dans le quartier de Gastines, à Sablé-sur-Sarthe : la télévision est de retour ! La panne dont l'origine est pour l'instant indéterminée aura duré une semaine. Un seul et même opérateur intervient dans ce lotissement de cinquante maisons géré par le bailleur social Sarthe Habitat.

La panne ne concernait pas les téléviseurs reliés à une box (photo d'illustration)
La panne ne concernait pas les téléviseurs reliés à une box (photo d'illustration) © Maxppp - IP3 PRESS

Sablé-sur-Sarthe, France

Sans télévision et sans explication. Dans le quartier pavillonnaire de Gastines, à Sablé-sur-Sarthe, les habitants commençaient à trouver le temps long, comme cette retraitée qui se fait appeler Vivi : "Le soir, surtout car je vis seule avec mon chat. La télévision est une présence, même si je ne la regarde pas vraiment". La Sabolienne dit son agacement après cette panne qui aura duré une semaine : "Au XXIème siècle, ce n'est pas possible que les réparations ne se fassent pas !"

"On envoie des satellites dans l'espace mais on n'est pas capable d'avoir un réseau de télévision correct !"

Le bailleur social qui gère la cinquantaine de maisons se souvient avoir reçu une dizaine de plaintes, dont celle de Mireille, elle aussi passablement irritée par cette panne. Pour elle, l'opérateur de télévision a tardé à intervenir : "Ça m'agace ! Quand je pense qu'on envoie des satellites dans l'espace mais qu'on n'est pas capable d'avoir un réseau correct, c'est vraiment désagréable !" D'autant que l'abonnement à la télévision est compris dans les charges, rappelle Alain installé dans le quartier de Gastines depuis deux ans : "On paye tous les mois ! Dans ce cas, il faudrait déduire la somme sur notre loyer". 

La crainte de nouvelles pannes

La Confédération Nationale du Logement s'est saisie du dossier pour tenter de faire accélérer les choses. Marie-Claire Pellerin, sa représentante à Sablé-sur-Sarthe, n'est pas très confiante pour l'avenir : "On sait que ça va retomber en panne. Si ce n'est pas ici, ce sera dans un autre quartier. Le problème est récurrent". L'origine de cette panne sur les téléviseurs du quartier des Gastines reste inconnue pour l'instant.