Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Une série de France 2 en tournage pendant quatre jours à l'hôpital d'Epernay

mardi 31 juillet 2018 à 23:30 Par Victorien Willaume, France Bleu Champagne-Ardenne

Une série télévisée de France 2 est tournée depuis ce lundi et jusqu'à jeudi à l'hôpital d'Epernay. Il s'agit de la série "Le système D", une comédie-romantique-policière de France 2 qui sera prochainement diffusée les vendredi soir.

Le personnel de l'hôpital, notamment trois infirmières, participent au tournage en tant que figurantes.
Le personnel de l'hôpital, notamment trois infirmières, participent au tournage en tant que figurantes. © Radio France - Victorien Willaume

Épernay, France

Des chambres de patients qui se transforment en salles de maquillage, des câbles, des caméras et des projecteurs énormes dans les couloirs : à l'hôpital d'Epernay depuis lundi, l'équipe de la série télévisée de France 2 "Le système D" est en plein tournage, et ça va durer jusque jeudi.

Le tournage se concentre dans une partie du bloc opératoire, et va servir à construire l'épisode 2 de la série.

Cette "comédie-romantique-policière", comme la nomme sa co-réalisatrice, Camille Pouzol, est dans la même veine que la série Cherif. Elle sera diffusée prochainement les vendredi soir sur France 2. Elle plonge le spectateur dans l'histoire de la capitaine de police Déa Versini, qui enquête sur des affaires criminelles avec son ami imaginaire. 

Le tournage a principalement lieu dans une partie du bloc opératoire de l'hôpital. - Radio France
Le tournage a principalement lieu dans une partie du bloc opératoire de l'hôpital. © Radio France - Victorien Willaume

Ce tournage a permis notamment à trois infirmières de l'hôpital d'Epernay, après casting, de devenir des figurantes de la série, comme Sandrine. "Il y a un moment où je donne un peu la réplique à l'un des acteurs, c'est plutôt de la gestuelle. Ils ont quand même fait un assez gros plan donc c'était sympa, c'était assez stressant aussi", assure-t-elle.

Un travail également fatigant, d'autant plus que les producteurs de la série demandent régulièrement des conseils aux personnels pour que la série soit plus réaliste, comme l'explique Camille Pouzol. "Ils nous ont aidé en nous disant, "attention ça, ça ne va pas du tout ce n'est pas possible, on va vous aider pour qu'il y ait des bippers qui marchent, des masques..."." 

Ce tournage à Epernay va servir au deuxième épisode de la série. - Radio France
Ce tournage à Epernay va servir au deuxième épisode de la série. © Radio France - Victorien Willaume

"Un contraste saisissant par rapport à notre environnement de travail habituel"

Et si le personnel a été aussi coopératif, c'est que cette expérience change aussi l'atmosphère du bloc opératoire, un endroit d'habitude réservé au personnel médical, et avec peu de matériel, selon Emmanuel Létot, infirmier anesthésiste et cadre de santé à l'hôpital d'Epernay. "A un moment on a eu environ une vingtaine de personnes dans une salle d'intervention, ce qui est inconcevable en temps normal, s'amuse-t-il. Il y avait une machine à fumée qui diffusait de la fumée pour les besoin de l'image, c'était vraiment un contraste saisissant par rapport à notre environnement de travail habituel."

Toujours selon lui, ce tournage a été rendu possible parce que c'est la période estivale, et qu'il y a beaucoup moins d'opérations et de patients. Et il n'est pas sans conséquence : pour remettre en conformité la salle d'opération utilisée pendant le tournage, il faudra environ deux semaines.