Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Une simulation d'attentat ce lundi à La Rochelle

dimanche 27 mai 2018 à 18:01 Par Mélanie Domange, France Bleu La Rochelle

En début de soirée, ce lundi, à La Rochelle, un exercice de sécurité grandeur nature va se dérouler dans le secteur du port. Les secours et forces de l'ordre vont s'entraîner à venir en aide à de nombreuses victimes.

Entrée des urgences de l'hôpital de La Rochelle
Entrée des urgences de l'hôpital de La Rochelle - Xavier Léoty

La Rochelle, France

La zone autour du port de La Rochelle va être le théâtre d'un exercice des plus réalistes. Le scénario reste secret jusqu'au bout mais les secours et les forces de l'ordre vont devoir porter assistance à de fausses victimes, comme en situation réelle. La simulation aura des incidences sur le trafic.
Si vous aviez prévu de passer en voiture ou à pied dans cette zone du port, dans la soirée, sachez que certains accès seront bloqués à la circulation. Des panneaux lumineux indiqueront les déviations à suivre. Des parkings seront également fermés pendant toute la durée de l'opération. 

La préfecture de la Charente-Maritime demande aux Rochelais de rester éloignés de la zone d'exercice pour ne pas entraver son bon déroulement. Elle tiendra informée la population via son site internet et les réseaux sociaux. 

Pour suivre les opération à distance, rendez-vous sur le compte Twitter de la préfecture, sa page Facebook ou son site internet.  

Vous êtes prévenus maintenant, alors n'appelez pas inutilement les secours !