Société

Une soixantaine de migrants bientôt accueillis dans le Var

Par Victoria Koussa, France Bleu Provence lundi 3 octobre 2016 à 16:06 Mis à jour le lundi 3 octobre 2016 à 18:57

Les tentes dans lesquelles s'entassent par milliers depuis des années des migrants à Calais.
Les tentes dans lesquelles s'entassent par milliers depuis des années des migrants à Calais. © Maxppp -

Pour démanteler la "Jungle" de Calais, en situation d'extrême urgence sanitaire, des milliers de migrants sont répartis dans toute la France. Bientôt, plusieurs dizaines seront accueillis dans un hôpital psychiatrique du Var.

Soixante jeunes hommes, âgés de 20 à 35 ans, originaires de Syrie, Afghanistan, Somalie ou encore d’Érythrée arrivent de Calais pour une vie meilleure dans le Var.

Ils seront accueillis dans un bâtiment de l'hôpital Henri-Guérin à Pierrefeu-du-Var. Une situation qui inquiète le personnel et la municipalité, faute d'informations.

Des inquiétudes

La secrétaire Force ouvrière de l'hôpital Henri-Guérin, Chantal Gaugain, ne l'a appris que dans une note de la direction, émise jeudi dernier. "Comment faire cohabiter ces hommes vivant seuls, sans famille à leurs côtés, avec les jeunes femmes qui séjournent à l'hôpital ?", a-t-elle réagi.

Le "Var sans migrant"

Le Front national a prévu de manifester ce samedi pour un "Var sans migrant" à Pierrefeu. Mais le maire de la commune, Patrick Martinelli, n'en veut pas, de cette mobilisation. "Nous sommes assez grands pour nous occuper de nos affaires, et nous ne voulons pas de récupération politique", a-t-il insisté.

Le sujet de notre ligne ouverte

France Bleu Provence s'est rendu à l'hôpital de Pierrefeu-du-Var pour rencontrer le personnel inquiet et les réactions mitigées des habitants.

Ce mardi matin, c'est d'ailleurs le sujet de la ligne ouverte de France Bleu Provence. Et vous, êtes-vous prêts à accueillir dignement ces migrants ? On attend vos appels dès 7h30 au 04.42.38.08.08.

Partager sur :